Le pacte

Selon la légende, le pacte est une union entre deux êtres : un humain (=ou elfe) et une créature. Il est également dit que procéder à un pacte permet d'obtenir une grande puissance voir d'acquérir de nouveaux pouvoirs. Toutefois, une telle union s'opère très rarement, suivant des circonstances spécifiques. Par exemple, le pacte se trouve être l'issue dans le cas d'une mort imminente.
Quand les deux êtres acceptent de faire ce pacte, leurs âmes ne font plus qu'un : si par malchance l'un disparait, l'autre le suivra. De plus, le partenaire humain doit payer un prix : il perd quelque chose de précieux et d'emblématique qui fait le fondement de sa personne. La créature ne paie pas de prix à proprement parler mais il perd tout de même son indépendance, sa vie étant enchaînée à son partenaire.
Les conséquences qui surviennent le plus souvent lors d'un pacte c'est l'augmentation de la force mais il se peut que des pouvoirs apparaissent : la communication télépathique, don de voyance,...

Cas particulier lors d'une des fins de Drakengard 1 : Si les circonstances le permettent, le pacte peut être annulé et les partenaires retrouvent leurs âmes respectives. Le seul cas existant est celui de Caim et Angelus, ils étaient contraints de s'affronter car les dragons voulaient détruire l'humanité en représailles aux actes blasphématoires de la prêtresse.

Les différents pactes existants : Page 1 / Page 2

Partenaires de pacte : Caim - Dragon rouge
Prix du pacte : la voix
Emplacement de la marque du pacte : la langue

Caim a assisté au meurtre de ses parents, dévorés par un dragon. Bien que le dragon rouge ne ressemble pas à ce fameux dragon, Caim ne fait pas de distinction. Son envie à la base était de tuer le Dragon Rouge mais il change rapidement d'avis et propose le pacte.
Ce pacte était la seule option pour Caim et le dragon rouge de survivre à leurs blessures. A ce moment précis, ils se détestent profondément mais leurs relations vont s'améliorer au fil de l'histoire.

Caim perd la voix en faisant le pacte. On peut constater que les rares paroles de Caim sont aussi véhémentes que ces actes : il provoque ces adversaires, les intimide et hurle de rage. Ces paroles font partie intégrante de ces coups durant les affrontements. D'ailleurs, quand il rencontre son futur partenaire de pacte, il le provoque et lui impose le choix : le pacte ou la mort. Cette "insolence" dont fait preuve Caim envers le dragon, qui considère les humains comme des créatures inférieures, lui est ainsi prise lors du pacte. Caim va acquérir davantage de force et la possibilité de communiquer télépathiquement avec son partenaire.
Étrangement, Caim va progressivement gagner en humanité en côtoyant le dragon et il acceptera le fait que le dragon est une partie de lui. De même, le dragon révisera son jugement vis-à-vis de son partenaire, elle ira même jusqu'à devenir la déesse pour le sauver. Elle fera aussi quelque chose qu'elle n'aurait sans doute jamais pensé à faire avant sa rencontre avec Caim c'est-à-dire lui dire son nom.

On peut constater que ce pacte qu'ils font par survie individuelle à la base va se changer en coopération puis en quelque chose de profond. Le pacte prend ici tout son sens, c'est l'union de 2 créatures opposées. Quand Angelus devient la déesse, Caim perd une partie de lui-même, il fera tout ce qu'il peut en dépit des conséquences pour la sauver de la souffrance qui l'accable.

Partenaires de pacte : Inuart - Dragon noir
Prix du pacte : le chant
Emplacement de la marque du pacte : le cou

Durant son emprisonnement par l'Empire, Inuart est torturé psychologiquement. Sa lucidité le rattrape car il est parfaitement conscient de son impuissance en ce qui concerne la protection de la déesse. Caim a toujours été plus fort que lui, ce qui le rend le plus qualifié à protéger Furiae. Mais Inuart ne veut pas perdre l'amour de la déesse et il accepte les pouvoirs que l'Empire va lui donner. Il lui est donc permis de faire un pacte avec un dragon noir et il sera dorénavant sous les ordres de la prêtresse.

Il obtient ainsi la force qu'il désirait plus que tout mais il perd le chant, prix du pacte. On peut se demander si la perte du chant est vraiment un prix à payer. Pour cela, il faut se placer dans le contexte où se trouve Inuart. Il est jaloux de son ami qui est plus fort que lui, il ne peut pas se faire valoir aux yeux de Furiae néanmoins son chant la touchait. Chanter pour Furiae était un moment privilégié qu'il pouvait passer avec elle car il retenait toute son attention. Inuart paie un prix très lourd pour obtenir la force espérée qui devait lui permettre d'obtenir les faveurs de la déesse, en vain. Malgré sa nouvelle force, le regard de la déesse se porte toujours vers Caim.

Le pacte avec le dragon noir est purement utilitaire. Inuart veut accroître sa force mais il n'est pas vraiment intéressé par son partenaire et ce dernier n'est pas très bavard non plus. Toutefois, le rôle de ce dragon et de son pacte vont être capitales pour la naissance de l'avatar.

Partenaires de pacte : Verdelet - Dragon pétrifié
Prix du pacte : les cheveux
Emplacement de la marque du pacte : le crâne

Ce pacte est le plus méconnu de Drakengard 1. Il semble que dans sa jeunesse, Verdelet fait ce pacte avec un dragon pour des raisons qui demeurent inconnues. A l'époque, ce dragon dont on ignore jusqu'à son apparence devait être assez âgé.
Le prix du pacte est les cheveux de Verdelet. On peut en déduire qu'il y tenait beaucoup mais cette perte ne l'handicape pas dans ses fonctions.

La force acquise lors du pacte a disparu depuis que le dragon est pétrifié. Verdelet vit toujours mais il ne peut plus combattre efficacement. Néanmoins il peut encore communiquer facilement avec les gens ayant fait un pacte grâce à une sorte de télépathie.

Partenaires de pacte : Arioch - Ondine et Salamandre
Prix du pacte : la fécondité
Emplacement de la marque du pacte : le bas ventre - l'utérus

Ce pacte marque un changement par rapport aux pactes précédents, il ne s'agit plus d'un pacte "humain - dragon" mais d'un pacte "elfe - esprits".

Arioch est prisonnière dans une geôle de l'Empire. Ondine et Salamandre attaquent la prison et dès qu'ils la trouvent, ils procèdent au pacte. Consentante ou non n'est pas vraiment un problème pour le pacte vu qu'Arioch a totalement perdu le sens des réalités. Les esprits semblent l'avoir choisie justement pour cette raison.
Le prix de son pacte est sa fécondité. C'est un prix considérable à l'égard des antécédents d'Arioch : elle vivait avec ses enfants dans un village elfique qui fut rasé par l'Empire, ses enfants sont tués sous ses yeux. Cet évènement l'affecte au point qu'elle perd la raison. Le temps s'arrête pour Arioch, jamais plus elle ne pourra avoir d'enfant, seule la folie subsiste.

A l'inverse d'Inuart qui veut faire un pacte pour devenir fort, Arioch n'y pense pas une seconde, ce sont les esprits qui ont décidé de le faire, quant à leurs motivations... On peut se demander si par désir de puissance, ils ont décidé de prendre un partenaire facilement influençable sans volonté propre, à moins que ce soit des esprits moqueurs comme le peuple sylphe qui trouve risible la situation d'Arioch.
A l'issue du pacte, cette dernière gagne en puissance magique : les esprits participent aux combats.

On pourrait se demander s'il ne s'agit pas ici d'un pacte à 3 partenaires. Toutefois, Ondine et Salamandre sont probablement inséparables et bien qu'il y a deux esprits, il y a certainement qu'une seule âme.

Partenaires de pacte : Leonard - Sylphe
Prix du pacte : la vue
Emplacement de la marque du pacte : les yeux

A l'issue de l'offensive des soldats impériaux dans la vallée des Sylphes, Leonard perd toute sa famille. Devant les corps de ses trois frères et de sa maison en proie aux flammes, Leonard tente de mettre fin à sa vie mais la peur de la mort l'oppresse. Un sylphe remarquant la scène s'en amuse et l'accable. Ce petit être va, sur un coup de tête, obliger Leonard à faire un pacte avec lui.
Le prix du pacte est la vue. Pour un homme refusant de voir la vérité, fuyant à chaque occasion, ce prix est plutôt une bénédiction. Le poids de son pacte est en réalité incarné par son partenaire et ses reproches acides.

Le principal pouvoir qu'il obtient est un don de voyance. Il lui arrive de voir l'avenir qui ne s'avère pas être des plus heureux, à part ça, il gagne en puissance magique.

Tout comme Arioch, Leonard ne pense pas à faire un pacte pour se battre ou pour devenir fort, par contre, le sylphe y voit un certain intérêt. Il a trouvé de quoi de divertir et avec un être aussi lâche qui tient à la vie, il n'y a plus aucune chance qu'il tente de se suicider. C'est ce raisonnement qui le mènera à sa perte. Il oublie que les hommes, aussi faibles soient-ils, ont la capacité d'évoluer et de changer selon les circonstances.

Partenaires de pacte : Seere - Golem
Prix du pacte : le temps
Emplacement de la marque du pacte : le corps entier

En recherchant sa sœur dans les sommets pourpres, Seere rencontre un golem. Ce dernier, attristé de constater que cet enfant est orphelin, lui propose de faire un pacte. Conforté à l'idée de ne plus être seul, Seere accepte mais reste à savoir s'il comprenait les implications de cette alliance.

Le prix du pacte est son temps. Seere restera un enfant aussi longtemps que lui et le golem vivront. L'impossibilité de grandir ne semble pas l'affecter. Seul son corps reste figé, pas son esprit : il peut accumuler des connaissances et acquérir de l'expérience. Il n'évoluera plus physiquement mais continuera à grandir spirituellement. En réalité, il aspire à devenir "l'enfant prodige", son pacte lui permet de s'approcher de ce rêve. Malgré les maigres capacités liées à son jeune âge, Seere peut désormais livrer bataille et faire participer son partenaire qui détient une force brute exceptionnelle.

L'enfant ignorait sans doute la possibilité de faire un pacte. Il venait de perdre père et mère et la solitude l'amenait à cette recherche désespérée de sa sœur dans une contrée dangereuse. Cette même solitude va contribuer au pacte entre ces deux êtres qui n'aspirent pas à la force mais juste à ne plus être seuls.
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
168093
Aujourd'hui :
127