Chapitre 9 : Résurrection

Résumé de Nowe :
Gismor est vaincu, les districts sont libres.
Mais à quel prix... Eris est morte.

La destruction du dernier autel a libéré le dragon rouge.
L'animal ressuscité réduit tout en cendres.
Nous voulions sauver le monde, pas le détruire !

Nous devons arrêter le dragon rouge.

Résumé :
Le dragon rouge dévaste tout sur son passage, la panique se répand parmi les villageois qui songent à fuir le plus loin possible.

La déesse n'est plus qu'une explosion de rage, ruminant sa rancœur envers les humains. Elle maudit Verdelet qui l'a trahie mais elle tente également de se souvenir de la personne pour qui elle a décidé de porter le sceau. Legna ne compatit pas à sa douleur car il pense que jamais il ne faut se fier aux humains. Il propose à Nowe de la combattre, la puissance du dragon rouge grandissant avec sa folie, elle risque de tout détruire. Nowe veut gagner du temps, conscient que le chaos est à prévoir si elle périt.

Après un bref échange de coups, le dragon rouge tente de semer Legna et semble se rendre dans un château, attiré par une voix humaine. Nowe est plutôt étonné que le dragon rouge a un allié humain. Legna lui explique que donner son nom à un humain, chose inhabituelle pour un dragon, signifie qu'ils doivent avoir un lien profond.
Le nom de la déesse est Angelus.

Elle descend dans la cour d'un vieux bastion. Legna se pose sur les hauteurs du bastion afin d'approcher discrètement la déesse. Bien qu'il n'est jamais venu en ces lieux, Nowe ressent une étrange sensation, celle de connaitre cet endroit qui est empreint d'une détresse palpable. Agitée, Manah évoque une bataille et de nombreux morts. Nowe pense avoir deviner l'identité de l'allié du Dragon Rouge, mais pour le moment, il est important de descendre les 2 étages pour rejoindre la cour.
Il s'agit d'un ancien bastion de l'Union, abandonné aujourd'hui, qui est infesté de monstres. Selon les quelques prisonniers présents, les monstres sont apparus avec le dragon rouge. Ils indiquent également le chemin pour descendre à l'étage inférieur. Il semblerait que les monstres agissent de façon organisée : ils prennent la clé de la porte de la cour et Nowe bataille dans le bastion pour la récupérer. Une fois la clé en main, il parvient finalement à se rendre dans la cour.

L'intuition de Nowe était bonne, l'homme en présence du dragon rouge n'est autre que Caim. La déesse est toujours très colérique, il est difficile de l'approcher. Les questions de Nowe sur les raisons qui motivent Caim à vouloir libérer la déesse restent sans réponse : voulait-il le chaos ?
Hurlant de rage, Angelus attaque Nowe qui est sauvé de justesse par Caim avant de s'enfuir dans les airs. Bien qu'étonné par le geste de Caim, Nowe rejoint les airs avec Legna. Il rechigne à tuer Angelus car il s'agit de la déesse, le dernier sceau. De plus, selon les dires de Legna, Caim mourra également, ayant payé de sa voix son pacte avec le dragon rouge. Même s'il s'agit de l'homme qui a tué Oror, son destin lié à celui de la déesse donne l'impression à Nowe qu'ils sont tous deux des victimes. Le dragon bleu le sermonne sévèrement : il faut combattre ou mourir.

Pendant l'affrontement, le dragon rouge est tourmenté par l'identité de la personne qu'elle n'avait de cesse d'appeler. Legna transmet à Nowe le message de Caim : tuer Angelus. La détresse et le calvaire du dragon rouge ne seront apaisés que par la mort.
Le dragon bleu est conscient que cette annonce permet d'arranger les états d'âme de Nowe. Un véritable combat à mort s'engage dans les cieux. A mesure des blessures engendrées par Legna, Angelus commence à se souvenir de Caim. C'est finalement au prix d'un affrontement difficile qu'elle chute dans la cour du bastion.

Agonisante, Angelus est redevenue lucide, elle regrette d'avoir mis Caim dans une position délicate alors qu'il tentait de la libérer, elle voulait juste le revoir. Caim se contente de caresser une dernière fois Angelus qui meurt et s'embrase. L'homme adresse une expression apaisée à Nowe tandis que le brasier le consume à son tour. Le tragique destin de l'homme et du dragon s'achève sereinement dans les flammes, ils deviennent cendres dans un ciel bleuté. Nowe se conforte dans l'idée qu'ils sont finalement morts ensemble, Caim s'étant battu pour revoir le dragon rouge. Toutefois, Manah est brisée par le poids de la culpabilité : le dernier sceau n'est plus, le chaos va apparaître.

Le ciel s'effrite et se disloque laissant entrevoir un ciel pourpre, le début du chaos. Nowe doit maintenant sauver le monde et plus encore, trouver un moyen de sauver Manah de sa folie.

(Chapitre composé de 3 versets)
(Suite -> Chapitre 10)
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
130598
Aujourd'hui :
18