L'Albinovirus : une malédiction contagieuse

Il s'agit d'une maladie qui est apparu suite à l'affrontement entre la reine monstrueuse et le dragon rouge le 12 juin 2003 dans le ciel de Shinjuku à Tokyo.
Les premiers cas d'infection sont constatés en décembre 2003.

Son origine :
Le cadavre du dragon rouge serait le porteur de particules inconnues : ''élément démoniaque'' ou ''maso''.
Le DLC du jeu le souligne avec une certaine insistance le fait que le dragon rouge est "fautif' dans l'anéantissement du monde alors que la reine monstrueuse n'est même pas évoqué. Cependant, selon le Grimoire NieR, cette dernière possède également les mêmes particules.
La découverte de ces particules en tant qu'agent infectieux est faite en 2010 et elle permet de confirmer la théorie des mondes multiples.
Le dragon rouge et la reine monstrueuse sont ainsi responsables de la chute de l'humanité...

Et Caim dans tout ça ? Des témoins ont remarqué sa présence sur le dragon rouge mais apparemment, cette information n'a pas pu être confirmée. Son corps, certainement enfoui dans les débris de Shinjuku, n'a pas été retrouvé. Il n'a donc pas fait l'objet de recherche.

Ses effets :
Pendant la période d'incubation, on peut constater des mutations cellulaires sous-cutanées. Les malades ont des d'hallucinations auditives, ils peuvent entendre des sons de cloches.
L'incubation peut durer une semaine mais très rapidement, soit l'infecté meurt, soit il évolue en perdant son humanité.

Remarque : Le son des cloches rappelle (avec une certaine frustration) la mission 'Dans les airs' du chapitre 13 verset 3, menant à la 5e fin de Drakengard. Il fallait combattre la reine monstrueuse en lui opposant des sons, les attaques semblaient être des tintements de cloches.

Le choix : mourir ou évoluer
L'Albinovirus s'apparente davantage à une malédiction qu'à une maladie : l'infecté doit choisir de répandre le chaos. Refuser de répandre le chaos condamne l'infecté à une mort certaine. Son corps se transforme en sel et se décompose dans l'air répandant le 'maso'.
La neige qui tombe dans la ville en ruines au début du jeu est en réalité les restes des victimes de l'Albinovirus.
Ceux qui choisissent la voie du chaos sont nommés légions et dans quelques cas, ils deviennent l'Œil écarlate.

La contamination : l'erreur humaine
La source de l'infection se situe à Shinjuku, on y trouve une grande quantité de 'maso'. Pour limiter la contamination, le mur de Jéricho est construit afin de sceller la zone. Il faut savoir qu'à cette période précise (en 2004), les chercheurs n'avaient pas encore trouvé le mode de transmission de la maladie et ainsi, l'isolement de la zone à risque était un moyen de gagner du temps. Des infectés tout comme des non-infectés se sont retrouvés enfermés dans Shinjuku. La population de légions s'est accrue et la concentration de 'maso' s'est intensifiée, cette dernière donnant naissance à un Œil écarlate. En 2008, le mur est détruit de l'intérieur par les légions et l'Œil écarlate. Le chaos se répand rapidement sur toute l'île d'Honshu.
En 2009, une bombe atomique est lancée sur le foyer de l'infection : Shinjuku. Cette mesure va anéantir les légions se trouvant au Japon néanmoins la chute de l'humanité est désormais inévitable.
Hormis la survie de l'Œil écarlate, les scientifiques constatent un an plus tard que le nucléaire ne peut détruire le 'maso', le souffle de la bombe a disséminé les particules infectieuses dans l'atmosphère, accélérant le processus de contamination. Depuis l'utilisation de la bombe, l'espoir de limiter l'infection au Japon est anéanti.
L'humanité a ainsi contribué à sa propre perte.

Il n'existe aucun remède contre le fléau de l'Albinovirus. Néanmoins, cette maladie a été éradiquée en utilisant les projets Gestalt et Réplicant. Les réplicants ont largement contribué à la purification de la planète en rassemblant le 'maso' en des points précis afin d'expédier les particules dans un autre monde.

Remarque : Dans le jeu, cette maladie est évoquée mais elle est inexistante lors du périple du héros.
Les animaux semblent avoir été échappés à la contamination, étaient-ils immunisés d'une façon ou d'une autre ? Est-ce qu'il s'agissait d'une maladie s'attaquant exclusivement aux humains ?
Un plan de préservation de certaines races avait-il été prévu pour la période post-purification ?
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
142423
Aujourd'hui :
135