Arme de NieR

arme
Nom :Lame Traîtresse
Type :Arme à une main
Référence :Chant de Skald : Drakengard & Drakengard2
Niveau :IIIIIIIV
Attaque :139179231255
Magie :20%30%40%50%
Poids :LourdeLourdeLourdeLourde

Lieu : -Manoir-
Condition d'activation : Disponible à partir de la première partie.

Conditions d'obtention : Dans le Manoir, après avoir accepté la requête du majordome de vaincre les ombres, vous trouverez l'arme dans une caisse à l'angle d'un couloir à l'issue duquel se trouve le point de sauvegarde.

Ressources requises :
Niveau 2 : Minerai de cuivre x10 / Machine simple x1
Niveau 3 : Minerai de cuivre x15 / Huile de graissage x2 / Pièce de métal rouillée x1
Niveau 4 : Minerai de cuivre x20 / Pyrite x1 / Pièce de métal rouillée x1
(Guide de localisation des matériaux : Lien)

Historique In Game :
- La lame de cette épée devient aussi peu tranchante que du bois lorsque celui qui la manie perd sa voie.
- When a man who has lost his way wields this sword, the blade becomes blunt as wood.

Historique du Grimoire NieR :

Les deux sœurs étaient une paire parfaite de pantins marchants. En aucun cas, vous ne pouviez deviner qu'elles étaient mécaniques. La technologie de pointe leur a donné les dons de la vie, des rires de joie et de satisfaction. Cependant, elles ne pouvaient pas pleurer. Elles n'ont jamais été conçues pour pleurer.


Étant des poupées, elles ne pouvaient pas ressentir d'émotion. Elles semblaient être triste, mais elles ne pouvaient pas ressentir de la tristesse. La tristesse était inconnue pour elles. Même la mort d'un être cher, même quand leur créateur succomba à la maladie, elles n'ont rien ressenti, comme s'il avait tout simplement disparu de la surface de la terre.


Lors d'une chaude journée de printemps, un chat errant s'approcha d'elles et les salua. Couvert de cicatrices, rongé par la maladie et maigre comme un clou, elles l'ont recueilli pour le soigner. "Ah, quelle histoire." Leurs tendres attentions lui ont permis de recouvrer la santé. Depuis ce jour, ce chat est devenu incontournable dans leur vie quotidienne car chaque jour, il mendiait de la nourriture, de l'affection, et des louanges. "Ah, quelle histoire."


Le froid hivernal de l'extérieur était parvenu dans la maison au moment où le chat entra en titubant. Avec un faible miaulement, la force du chat baissa et il tomba mollement sur le sol. La plus jeune sœur le secoua encore et encore. L'aînée l'appela encore et encore. Finalement, il n'y eu pas un seul cri, pas une seule réponse. Quelque chose dans les deux jumelles, quelque chose de profond dans leurs cœurs, se brisa. Depuis ce jour, elles ne ressentaient rien du tout.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
137586
Aujourd'hui :
105