DLC Four

FOUR - Journal décomplexé

Ultra-naze - 1
Oh, j'ai tellement de comptes à régler. Commençons par toi, Zero. Dis, cette fleur dans ton œil, c'est pour te rendre intéressante ? Tu veux te la jouer ''Je suis la grande sœur, je suis si spéciale. Rien à voir avec vous, les filles''. Pourtant, c'est super moche. Tes efforts sont tellement visibles, ça fait pitié. Et t'as l'air si persuadée qu'on est toutes des connes. Ah bah, c'est pas le cas ! Et si y'en a une qui doit avoir le cerveau raplapla, c'est bien toi, à agiter ton épée toute la journée, sans jamais réfléchir à rien.

Ultra-naze - 2
Parlons un peu de toi, Five. Techniquement, t'es ma petite sœur, alors pourquoi on dirait une vieille prostituée sur le retour ? Pardon. Je suis peut-être un peu méchante, là. Mais je dis juste ce que tout le monde pense. Et puis, ta façon de toujours secouer tes pare-chocs, c'est répugnant. T'es incapable de te contrôler. Avec toi, on dirait que y'a rien de plus important que de courir avoir un orgasme. Tes fringues sont à vomir et ton maquillage à pleurer. Dommage que l'élégance s'achète pas en magasin, hein ?

Ultra-naze - 3
Three. Je sais même pas par où commencer. T'essaie d'être excitante et mystérieuse, mais c'est que du vent. Les mecs adorent les cas sociaux comme toi, qu'ils espèrent remettre dans le droit chemin. Alors qu'il y a tant de nanas sympas, qui seraient 1000 fois plus gentilles avec eux. Tu sais que j'ai raison, pas vrai ? Tu te la joues : ''Je plane au-dessus de monde''. Mais on sait tous que c'est du pipeau. Et si tu utilisais ton charme naturel, pour une fois ? Ah oui, pardon, c'est vrai : t'en as pas. Ah ah !

Ultra-naze - 4
Tu sais, je te comprends, Two. Etre amoureuse, ça signifie être à moitié conne. En tout cas, faut être dérangée pour sortir des inepties comme ''Je veux qu'on reste ensemble jusqu'à la fin des temps'' ou ''Je veux que la paix règne sur terre''. Mais tu pouvais pas choisir quelqu'un d'autre que ton disciple ? Le mec avec qui tu dois déjà partager ta vie du matin au soir ! C'est pratique mais c'est nul. Cent est peut-être mignon, mais rien d'autre. Il est juste un gadget, un accessoire. Et pour ce qui est de ta bouffe, Cent arrive trop bien à cacher qu'il la trouve dégueulasse.

Ultra-naze - 5
Maintenant à toi, One. Je crève d'envie de te dire ce que je pense de toi. Qu'est-ce que je dois t'énerver, hein ? Toi qui es si intelligente et parfaite. Et moi, si bête et inutile. Pourtant, avoue que ton plan était complètement con. On devait régner sur le monde, et puis quoi ? Zero a tout bousillé, et t'as rien vu venir. On n'a plus d'armée, plus d'alliés. Une méga-plantade. Et maintenant, on fait quoi, grosse maligne ?

Ultra-naze - 6
Il faut aussi que je parle des crétins qui nous obéissent. Hé, les soldats, vous êtes des nuls ! Incapable de la moindre initiative, de la plus petite décision. Vous répétez ''Oh, Lady Four, Lady Four'' mais vous êtes juste des fainéants cupides. Et c'est mon boulot de vous rendre heureux ? Je me souviens pas que c'était marqué dans le contrat. Oui, je fais semblant de m'intéresser à votre sort, mais c'est juste pour pas que One me prenne la tête. Estimez-vous heureux que je vous écrase pas sous ma botte.

Ultra-naze - 7
Bon, qui il reste sur ma liste ? Bah, dieu, évidemment ! Tout est si mal fichu. Faut des jours pour passer d'une ville à l'autre. Il fait trop chaud, puis trop froid le lendemain. Ensuite, on doit constamment choisir entre inondation et sécheresse. C'est pitoyable. Et bouffer pour survivre, quelle ineptie. A vrai dire, c'est ce qui arrive quand tu bâcles un monde en une semaine. Pense à passer plus d'une journée sur les gens, la prochaine fois, dieu ! Tu vois ? Je mets même pas de majuscule à ton nom !

Ultra-naze - 8
Oh, il reste une page vide ? Mais j'ai déjà réglé mes comptes avec tout le monde, moi. Comment ? Mon disciple ? Bah, j'ai pas grand-chose à dire sur Decadus. Ses trucs de gros sado-maso ne m'ont jamais intéressée. De mon côté, je lui ai pas demandé de changer pour devenir un vrai homme, ou quelque chose comme ça. Reste que c'est un hypocrite (qui avoue jamais ses sales penchants) double d'un gros débile.

Ultra-naze final
Ce qui devrait arriver arriva. Et vous savez quoi ? Le truc comme quoi on voit sa vie défiler devant ses yeux, quand on crève, eh bien c'est vrai ! Sauf que, bien sûr, j'avais aucune envie de revoir mon existence merdique, au moment où l'épée de Zero traversait mon cerveau. Surtout quand on considère que ma vie, c'est principalement mes connes de sœurs. Donc, j'en profite pour dire adieu à One Madame Je-sais-tout, à la dégoulinante d'amour Two, à Three la psychopathe et à cette trainée de Five. Sans oublier Zero, la pétasse qui vient de m'embrocher. A plus, les filles ! On se reverra en enfer.
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
130598
Aujourd'hui :
18