Urick

Caractéristiques :
Sexe : Masculin
Age : 27 ans
Taille : 189 cm
Partenaire de pacte : La Faucheuse
Prix du pacte : La mort
Emplacement du pacte : Le torse

Histoire :
Jeune, Urick est un plaisantin parfois prétentieux. La venue de Nowe dans l'Ordre des Sceaux, qui est surnommé le "sauveur" par l'évêque, agace beaucoup les jeunes recrues. Urick défie Nowe lors d'un duel mais il perd lamentablement. Il se rend compte de son manque de force, pour avoir misérablement perdu face à un enfant 9 ans plus jeune que lui. Il décide de s'entraîner avec acharnement pour que son amour-propre fasse écho avec ses capacités. Cette révélation lui est bénéfique et finalement il se lie d'amitié avec Nowe, le considérant pratiquement comme un petit-frère.

Le général Oror, un modèle pour beaucoup de soldats, connu pour sa droiture et sa force, devient son objectif à atteindre ainsi que son mentor. Durant sa formation, Urick fait la connaissance de Yaha avec qui il fraternise.
L'entraînement finit par payer car il est promu garde, toujours sous l'autorité du général Oror.

Lors de l'attaque du borgne sur le district du Souffle Vital, des troupes sont envoyés pour le neutraliser mais l'intrus possède une puissance hors du commun. C'est la débâcle.
Urick fait face au borgne mais il perd. Blessé mortellement, il n'est plus apte à brandir son épée, pétrifié par son adversaire. Oror s'interpose et livre un combat désespéré pour protéger sa recrue. Urick prend le casque de la clé et fait un pacte avec la créature du district : la Faucheuse. Celle-ci lui garanti de le protéger de sa plus grande frayeur, la mort, en le rendant immortel. Le pacte effectué, il n'est toutefois pas disposé à aider le général Oror car il reste dominé par la terreur. Urick fuit lâchement le district, abandonnant son supérieur à un horrible destin.

Trois ans plus tard, il rencontre Nowe et Manah à Corossia, c'est une opportunité pour lui d'aller au devant des évènements. Depuis ce jour funeste au district du Souffle Vital, Urick s'est contenté de vivre caché, devenu un traître pour l'Ordre. Cette vie qu'il a cherché désespérément à préserver en fuyant le borgne n'est plus qu'une source de tourments désormais. Il veut par-dessus tout venger le général Oror pour s'amender de sa lâcheté, voir mourir dans ce but. En suivant Nowe, il est conscient qu'il sera amené à croiser à nouveau la route de son pire ennemi. Urick est déterminé et il accepte volontiers d'aider à la destruction des clés.

Ces 3 années passées à se cacher lui ont permis d'acquérir une grande force cependant elles ne l'ont pas débarrassé de son sens de l'humour. Urick fait ce qu'il faut pour arriver à son objectif cependant il ne se sent pas vraiment concerné par la misère du peuple et l'oppression de l'Ordre, seul le borgne l'intéresse.

Lors de l'ultime confrontation au district du Souffle Vital, Urick protège Nowe d'un coup mortel. La faucheuse le ressuscite mais les coups dévastateurs de son adversaire auront raison de la créature. Urick parvient tout juste à enrayer la menace en projetant le borgne dans le vide avant de mourir.
Cette chose qui lui paraissait si terrifiante auparavant ressemble à un repos bien mérité. Il n'a plus aucun regret et c'est avec un air apaisé qu'il finit par mourir dans les bras de Nowe.

Personnage :
L'échec de Urick est d'avoir cédé à un moment de désespoir, l'immortalité devenant la manifestation de sa faiblesse. Urick et Caim ont eu les mêmes circonstances pour faire un pacte : échapper à une mort imminente. Toutefois, Urick était dominé par la peur alors que Caim était dominé par la rage. C'est la différence entre "ne pas vouloir mourir" et "vouloir vivre". Urick n'a pas eu l'envie de vivre, il tenait tout juste à survivre, il avait déjà renoncé à son avenir. Cela explique son mal-être car on ne peut pas vivre décemment accablé par les remords.
Néanmoins, Urick fini par réagir sous l'impulsion de la jeunesse de Nowe. L'enfant-dragon est lié au général Oror, le revoir ainsi 3 ans plus tard, continuant de se battre pour ses principes même s'il est considéré comme un traître. Peut-être est-ce la seconde révélation que Nowe lui inspire.
Urick parvient à vaincre un à un les spectres du passé qui le hantent. Il provoque la perte de Yaha qui n'était plus lui-même depuis son pacte, ce qui fait écho à sa propre déchéance avec la faucheuse. Il protège Nowe des puissantes attaques du borgne, agissant comme le général Oror. Finalement, il surmonte sa lâcheté face à Caim, il peut mourir sans aucune crainte ni regret.
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
142963
Aujourd'hui :
31