Arme de Drakengard 2

arme
Nom :Triste Éclat
Détenteur :Urick
Détails :L'arme d'une elfe enragée
Propriétés :D'une large amplitude de frappe, mais délicate à manier.
Référence :Arme utilisée par Arioch
Caractéristiques physiques
Type :Hache de portée large
Niveau :IIIIIIIV
Puissance :808488104
Impact :144151158166
Combos :Centrifuge : 
Démence :  
Frénésie : 
Déferlante terrifique :
Caractéristiques magiques
Magie :Clameur des damnés
Effet :Des esprits maudits tournoient et explosent, décimant l'ennemi

Localisation : Chapitre 7 verset 6
Evitez les affrontements qui pourraient vous ralentir car le temps est compté. Descendez le plus vite possible au premier sous-sol dans la salle des gardes.
Arrivé au 1er sous-sol, vous pouvez voir le coffre sur la carte mais la porte qui y mène est fermée, il faut tuer le garde d'élite qui se trouve devant pour qu'elle s'ouvre. La porte ouverte, vous pouvez récupérer cette hache.
--Position sur la carte--

Historique :

Le hobgobelin avait faim. D'habitude, il gagnait sa pitance en exécutant des corvées sur ordre de son commandant, mais ce jour-là il reçut un repas sans rien faire en échange. Le lendemain soir, ils attaqueraient un village humain, mais tout ce qui lui importait pour l'heure était de remplir sa panse.


L'assaut fut lancé. Les humains se défendirent vaillamment, la bataille devient enragée. Dans la fureur générale, le hobgobelin fut poussé dans un puits au fond duquel il trouva une faux. C'était l'oeuvre ratée d'un mage à l'esprit dérangé.


L'instrument devait conférer à celui qui le manipulait une irrésistible soif de vaincre, mais ce prototype maudit amplifiait toutes les pulsions jusqu'à leur paroxysme. Aussi lorsque le hobgobelin sortit du puits,  il donna libre cours à sa fureur et à son appétit, et trucida tous les humains à sa portée.


La malédiction qui pesait sur l'arme était irrépressible. Lorsqu'il n'eut plus aucun humain à tuer, le hobgobelin s'en prit à ses semblables. Comme après les avoir tous massacrés, ses pulsions n'étaient toujous pas assouvies, il se tua. Seule la faux subsista intacte parmi les monceaux de cadavres. Alors un elfe la ramassa.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
204609
Aujourd'hui :
78