Arioch

"A woman covering her ears will cherish insanity on behalf of her child."

Caractéristiques :
Sexe : Féminin
Age : 24 ans
Taille : 175 cm
Partenaires de pacte : Ondine et Salamandre
Prix du pacte : La fertilité
Emplacement de la marque du pacte : L'Abdomen

Histoire :
Arioch est une jeune elfe vivant paisiblement avec sa famille, mais la cruauté de l'Empire se répand dans les territoires elfiques, emportant avec elle les enfants d'Arioch.
Impuissante face à leurs morts, Arioch sombre dans la folie. Retenue prisonnière pour des raisons inconnues, elle n'est plus qu'une ombre ricanante quant Ondine et Salamandre se présentent à elle pour faire un pacte.

Elle ne suivra pas Caim de sa propre volonté car Verdelet lui a jeté un sort. Ce dernier semble assujettir Arioch qui suit le groupe docilement et il limite également ses réactions imprévisibles. Elle est potentiellement dangereuse pour tous les enfants pouvant se trouver à proximité d'elle, c'est probablement une des raisons qui motive Leonard à veiller sur Seere.
Il est difficile de lutter contre l'Empire c'est pourquoi aussi instable qu'elle puisse être, sa force est la bienvenue.
Arioch est hors de la réalité, se moquant éperdument de l'enchaînement macabre que prennent les évènements : elle trouve magnifique la perte du sceau marin, elle se réjouit quand elle peut donner la mort à des enfants... Contrairement à Caim, elle n'agit pas par esprit de vengeance : elle pourrait avoir l'envie de faire payer la mort de sa famille tout comme Caim mais ce n'est pas le cas. Sa folie lui ôte tout sens logique, ses actes ne sont pas motivés par la raison ou la rage.
Tout est réduit à ce qu'elle a déjà perdu et qu'elle ne retrouvera jamais : les enfants.

Le monde a finalement été sauvé grâce au sacrifice d'une nouvelle déesse, mais Arioch sera condamnée à un chaos éternel. On ignore totalement ce qu'elle a pu devenir une fois l'Empire vaincu.

Personnage :
Arioch est une mère avant même d'être une femme, perdre ses enfants n'est pas un simple traumatisme mais la mise à mort de tout son être. Cette obsession est l'ultime manifestation de son rôle de génitrice, le vestige de ce qu'elle a pu être. Tuer ou manger des enfants, c'est désirer contrôler leur vie ou fusionner avec eux afin de ne pas les perdre à nouveau.

La seule constante de cette elfe est son obsession pour les enfants, rejetant ainsi à tout concept d'évolution. Qu'un être doué de raison renonce à cette raison est la forme finale de la déchéance : Arioch symbolise le chaos à l'échelle individuelle. Tout comme le chaos à la perte du sceau, où règne l'absurde, le non-sens et l'exagération, Arioch est condamnée à une existence chaotique et dénuée de sens ou seule la mort semble être salvatrice. L'ironie est que le monde en proie au Chaos peut-être sauvé avec l'aide du sceau mais Arioch est déjà perdue, son pacte ne faisant qu'étendre son état éternellement.

La folie d'Arioch semble être le résultat vicieux de la charité de l'Empire : elle n'a pas à désespérer de l'état déclinant du monde et elle n'a plus rien à perdre.
Sa situation est l'exemple même des tragédies engendrées par l'Empire sous le règne de la prêtresse.
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
131584
Aujourd'hui :
133