Chapitre 13 : Révélation

Verdelet ne voit plus l'intérêt de prier, sa foi l'abandonnant. Le dragon rouge ne voit qu'une méthode efficace pour vaincre une telle abomination : une attaque frontale. Alors que Seere pleure, Caim et le dragon s'élance sur la reine monstrueuse.
Humain, dragon et monstre sont avalés par une lumière blanche. Ils passent dans une dimension où l'espace et le temps n'existent pas.

Dans le ciel d'une ville ressemblant à la capitale de l'Empire, un passage lumineux s'ouvre d'où la reine monstrueuse, Caim et le dragon sortent. La reine s'abat rudement en détruisant des immeubles. S'agit-il de la terre des dieux ? se demande le dragon rouge... Il s'agit de Tokyo. La reine entame un chant maléfique que le dragon s'empresse de déjouer en émettant des sons. Son chant déjoué, la reine périt, se désagrégeant sur la ville.
Caim et le dragon ont enfin réussi à vaincre la source de ce mal et sont satisfaits. Toutefois, deux missiles viennent soudainement de les atteindre ! De la fumée de l'explosion sortent leurs corps calcinés qui tombent et se retrouvent empalés sur une antenne de la tour de Tokyo.
Deux avions militaires, visiblement arrivés dans la zone pour défendre la ville les ont détruits.
Mission accomplie.
(Cinquième et dernière fin)

Composition du chapitre :
Verset 1 : Fin du voyage (dialogue)
Fiers et décidés, Caim et le dragon s'engouffrent dans la lumière.
Seere racontera-t-il leur histoire ?
-- La reine monstrueuse ne cesse de grandir et de consumer le monde.
Tandis que les pleurs de Seere résonnent encore à leurs oreilles, Caim et le dragon plongent vers le cœur de la bête.
Avalés par un ouragan de lumière, ils se retrouvent dans une dimension sans espace ni temps.
Quel monde ont-ils découvert ?

Verset 2 : Nouveau monde (film)
L'espace et le temps disparaissent.
Le rêve commence...
Caim vit entre le bien et le mal. Nous aussi devons nous adapter au chaos.

Verset 3 : Le dernier combat (dans les airs)
Un bruit est perceptible...

Verset 4 : Renouveau (film)
Admirable travail.

Épilogue :
Le combat hors de l'espace et du temps est un succès. L'ennemie suprême n'est plus.
Mais le sang des héros recouvre les ruines de ce monde.

L'Éternelle tristesse de Dragonsphere

Manah : "Merci d'avoir joué."
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
159648
Aujourd'hui :
67