Chapitre 8 : Sceaux

Devant les assauts de Caim et du dragon rouge, Inuart abandonne son projet de ramener Furiae à la vie à l'aide des Germes de la Résurrection, il fuit...

Bien que des créatures hantent les cieux de ce monde déchu, Caim se rend à la capitale impériale. Cependant, il va être amené à croiser la route du dragon légendaire, créature sacrée qui est apparu quand le dernier sceau fut brisé. Conscient que c'est un sacrilège de l'affronter, le dragon rouge le redoute beaucoup. Elle tente de persuader son partenaire de renoncer à ce combat mais Caim ne l'entend pas de cette façon. Après un combat difficile, ils parviennent à vaincre cet être mythique.
Le dragon se montre reconnaissant envers Caim pour l'avoir obligée de mener ce combat. Les attitudes téméraires frisant l'inconscience de son partenaire ont fait croître sa force à un point qu'elle n'aurait jamais soupçonnée : avoir vaincu le dragon légendaire en est la preuve.

Les affrontements aériens continuent, le dragon rouge, intensément confiant depuis sa précédente victoire, calcine tout ce qui se trouve sur son passage. Elle demande à Caim la plus grande vigilance pour sa propre sécurité, il faut survivre et tout entreprendre pour assouvir sa vengeance : le but final est de vaincre Manah, prêtresse de l'Empire.

Suite à ces batailles dans les cieux, Verdelet constate que la capitale de l'Empire n'est qu'un amas de ruines... Comment les habitants ont-ils survivre dans de telles conditions ? Caim descend du dragon, il tue tous les soldats se dressant devant lui et parvient à entrer dans le temple de la prêtresse.
Dans une longue salle soutenue par de nombreux piliers, Manah attend ses ennemis, confiante. Caim y pénètre mais la garde impériale de la prêtresse, se montrant plus puissante que jamais, fait obstacle. Une fois les gardes décimés, Verdelet et le dragon rouge le rejoignent. Caim s'avance pour tuer Manah mais Verdelet l'arrête. En tant qu'évêque son devoir est d'exorciser l'enfant de l'esprit qui l'habite. Cependant, l'exorcisme prend une mauvaise tournure, l'esprit refuse de quitter le corps de Manah et utilise tous les pouvoirs à sa disposition ! Ainsi, le corps de la prêtresse prend des proportions démesurées, il est devenue gigantesque détruisant le temple, dépassant les immeubles de la capitale !!

Caim et le dragon rouge se lance de nouveau dans un combat aérien dont l'enjeu est de taille : il faut neutraliser Manah. Ils y parviennent au bout d'un combat périlleux, le corps de l'enfant reprend sa véritable forme.
Revenue à elle, Manah provoque Caim et Verdelet de sa voix enfantine pour qu'ils la tue. Elle en vient à les supplier pour mourir mais le dragon rouge lui assure qu'elle vivra et l'accable sur sa future existence : elle ne sera jamais pardonnée, elle sera détestée et personne ne l'aimera, jamais... L'assurance d'un avenir plein de haine, c'est ainsi que prendra la forme de la vengeance de Caim. L'enfant est bouleversée, et pleure désespérément...

Il faut trouver une nouvelle déesse, Verdelet maudit son rôle dans ce sacrifice... Le dragon rouge est affaibli par tant de batailles, Caim lui redonne des forces en la caressant. Mais soudain, dans un élan, le dragon se désigne pour porter le sceau ! L'évêque réticent au début accepte très vite de procéder à la cérémonie. Choqué, Caim ne comprend pas ce geste de la part de sa partenaire, elle déteste la race humaine : Pourquoi un tel sacrifice ?

Verdelet récite ses psaumes et les marques du sceau lévitent sur le corps du dragon. Quand le Sceau s'inscrit profondément dans sa chair, le dragon hurle de douleur. Elle constate une tristesse non-feinte de la part de Caim. Dans un ultime effort, avant de disparaître, elle lui révèle son nom : Angelus.
Le monde est préservé par le nouveau sceau de la Déesse, mais quel avenir les dieux vont-ils laisser aux hommes ?
(Première fin)

Composition du chapitre :
Verset 1 : Les inhumains (dans les airs)
Les forces de l'ennemi se regroupent dans le ciel. Détruisez ces démons.
-- Les Germes de la Résurrection sont dispersés dans la cité impériale.
Mais de quelle résurrection s'agit-il ? Quelle civilisation va remplacer ce monde imparfait ?
Inuart veut ressusciter Furiae.
Caim décide de rejoindre la capitale impériale et de détruire Manah et ses germes maléfiques.

Verset 2 : Le mythe (dans les airs)
Le plus grand des dragons est là.
-- Le dragon suprême. Vivant dans les hautes sphères de notre monde, cette prodigieuse créature est apparue avec les Germes de la Résurrection.
Même Caim et son dragon redoutent la puissance dévastatrice de ce monstre légendaire.

Verset 3 : La capitale (dans les airs)
L'effroyable enfant a transformé le monde en jouet. Vous seul pouvez mettre fin à la folie de Manah.
-- Le dragon n'a jamais éprouvé autre chose que du mépris pour ces pitoyables humains. Mais aujourd'hui, le dragon voit Caim autrement.
Le jeune homme et la bête partagent désormais le même souhait : rejoindre la cité et se venger de Manah.

Verset 4 : Sinistre joie (au sol)
Caim s'aventure dans la cité.
Là ou l'attend la plus puissante des créatures de l'Empire.
-- Caim et ses alliés sont entrés dans la capitale. Mais la cité grouille de forces maléfiques.
Il faut maintenant trouver et anéantir Manah, la prêtresse-enfant.

Verset 5 : Cataclysme (au sol)
Affrontez Manah, l'enfant sacrilège.
-- Après un combat sans merci, Caim et ses alliés atteignent le temple où les attend Manah, plus confiante que jamais.
Elle sait que sa garde de démons est invincible.

Verset 6 : En vain ? (film)
Verdelet utilise un sort pour neutraliser Manah.
Mais la prêtresse ignore cette risible magie.
-- Enfin ! Manah est à la merci de Caim. Mais Verdelet arrête le jeune homme. Le crime d'un enfant, aussi malfaisant soit-il, est un péché trop grand pour n'importe quelle âme.
Verdelet se propose d'exorciser la petite. Mais alors qu'il commence à énoncer ses psaumes...

Verset 7 : Le colosse (dans les airs)
Devenue géante, Manah est plus redoutable que jamais. Aurez-vous la force de l'affronter?

Verset 8 : Repentir (dialogue)
Sortie de sa transe démoniaque, Manah ne souhaite qu'une chose : mourir. Mais l'enfant ne recevra en réponse que haine et mépris.

Verset 9 : Le sacrifice (film)
Le dragon offre de devenir le nouveau sceau. En révélant son nom secret, il confesse son attachement au genre humain.

Épilogue :
Tout est terminé. Enfin sortie de transe, Manah demande à Caim et Verdelet de mettre un terme à ses souffrances.
Les 2 hommes refusent froidement.
Désormais, qui va protéger ce monde ravagé ?
Soudain, une voix se fait entendre :
"Je serai le nouveau sceau."
Comment ? Un dragon, ennemi juré des humains, deviendrait la clef de l'humanité ?

L'Angoisse du sombre gardien

Caim : "Du sacrifice de milliers d'innocents naîtra une nouvelle religion."
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
142423
Aujourd'hui :
135