Fin A

L'Angoisse du sombre gardien
A fallen Angel never smiles

Caim : "Du sacrifice de milliers d'innocents naîtra une nouvelle religion."
"A fresh shrine will be built by the hands of the lord on top of numerous sacrifices."

Prélude à Drakengard 2 :
Anéantie par le sceau de sa propre perversion, la déesse s'est suicidée. De nouveau maître de lui-même, Inuart espère ramener Furiae à la vie à l'aide des germes de résurrection mais Caim lui arrache cet espoir durant l'affrontement les opposant.
Désespéré, l'homme est mené par la volonté du dragon noir, ils atteignent le Sarcophage Osseux. Inuart entre à l'intérieur avec le corps de Furiae aspirant à ne faire plus qu'un avec elle. Le dragon noir, bien que lié par son pacte, ne meurt pas à la disparition de son partenaire humain. Un bébé sort du sarcophage, humain en apparence... Le dragon veille sur lui.
Caim et le dragon rouge sont contraints d'affronter toutes les créatures qui apparaissent maintenant que le chaos est une réalité. C'est dans une capitale en ruines qu'ils mènent un combat titanesque contre Manah. Mais une fois l'enfant possédée vaincue, la situation reste précaire et la seule réponse reste encore le sacrifice, le sceau de la déesse. Il n'y a aucun autre moyen d'empêcher l'état chaotique actuel.
Le dragon rouge déclare qu'elle portera le sceau et demande à l'évêque de vite procéder à la cérémonie. Le religieux ne se fait pas prier et commence rapidement, tandis que Caim est totalement dérouté par cette décision. Attristé, l'homme soutient le dragon dans ces instants de douleurs. Ce dernier dévoile son nom à Caim avant de disparaître totalement.
Finalement, l'humanité ne peut pas s'affranchir du cycle des sacrifices, elle devra miser sur une déesse non humaine pour sa survie.

Interprétation possible :
Il s'agit de l'éternel retour, d'un cycle immuable qui se perpétue. L'humanité tente de survivre par tous les moyens à sa disposition, même si cela implique le sacrifice. Le cercle est sans fin, c'est la répétition inévitable de faits sensiblement identiques. Ce schéma est celui des sacrifices de jeunes femmes, toutefois, il est altéré car la nature de la déesse a changé.
Cette nuance pourrait transformer ce cycle désespérément parfait en une spirale. Pourquoi une spirale ? Car le dernier sacrifice ne respecte pas le schéma standard. Ceci marque le prélude à un bouleversement futur, le cycle se détériore, il sera peut-être voué à disparaître un jour.
Là où certains voient la fatalité du sacrifice, d'autres y voient l'espoir d'un changement.

De Drakengard 1 à Drakengard 2, l'ellipse de 18 ans :
Après le sacrifice d'Angelus, Caim et Verdelet doivent certainement se mettre d'accord en ce qui concerne le sort de Manah avant de prendre des chemins séparés. Caim prend l'enfant avec lui afin de lui montrer les atrocités qu'elle a commises.
L'apparition fugace du chaos a du laisser un courant de terreur parmi la population, Verdelet utilise son autorité religieuse pour prendre facilement les rênes du pouvoir. Les forces de l'Union capturent les dernières forces de l'Empire et Verdelet organise le futur Ordre des Chevaliers des Sceaux : il prend Seere comme apprenti et il trouve Eris qu'il décide de garder dans l'Ordre pour lui donner l'éducation nécessaire d'une déesse.
Verdelet veut renforcer l'ultime sceau à l'aide de clés qu'il compte installer à différents endroits. Caim ressent l'agonie de son partenaire à chaque clé installée, il perd ainsi Manah qui s'enfuit en lui crevant un œil. L'enfant est tombée dans un ravin, présumée morte.
Caim bouillonne de rage, les actes du prêtre sont une trahison envers le dragon rouge.

Durant sa recherche des lieux possibles pour installer les clés, Verdelet est tombé sur le Sarcophage Osseux et il s'est arrangé pour que l'endroit soit connu d'une poignée de gens uniquement.
Seere perçoit l'existence d'un sauveur, l'enfant-dragon. Verdelet ordonne au Lion, le général Oror de se rendre en terres inconnues récupérer l'enfant. Il tombe sur Legna et Nowe, il arrive à convaincre le dragon de donner à l'enfant une éducation humaine en l'amenant à l'Ordre. Le dragon y voit surtout une opportunité de montrer à son "fils" que les hommes sont des êtres abjectes.

Au district du Souffle Vital, trois ans le début de l'aventure de Nowe, Verdelet se fait tuer par le "borgne". Le général Oror sauve Urick d'une mort imminente mais en raison du poison qu'il a absorbé par Gismor, il ne sera pas en mesure de vaincre son adversaire. Urick quand à lui, fait un pacte avec la Faucheuse et devient le gardien du district. Mais sa lâcheté devant Caim prend le pas sur les priorités de ces nouvelles fonctions, il décide de fuir l'Ordre. "Le borgne" ne peut pas détruire la clé du Souffle Vitale. Désormais, il attend le retour du gardien pour attaquer.
A la mort de Verdelet, Seere devient l'évêque et il a pour responsabilité de diriger l'Ordre des sceaux.

Manah réapparait au district du Feu Ardent. Cette chute lors sa tentative de fuir Caim lui a perdre la mémoire, hormis son nom, elle n'a plus de souvenirs de son implication lors du conflit Empire/Union. Elle grandit et constate la famine, la pauvreté et l'oppression de l'Ordre des Sceaux sur le peuple et les martyrs. Cette situation injuste ne la laisse pas indifférente, elle attend le bon moment pour détruire la clé du district avec l'appui du peuple derrière elle.

-> Retour à la page des fins
Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
147416
Aujourd'hui :
31