NieR Music Concert
Des Bêtes à l'abattoir

Source : NieR Music Concert
Version imprimable : Lien
Traduction : Mintychu, Baddaku, Bdouine
Vérification : Bdouine
Vidéo Youtube : Lien


Balises du script :
(...) : De la narration
[...] : Du dialogue
/.../ : Description de la scène


Partie 1 - La descente de Pearl Harbor

(A2)
Tout ce qui vit est voué à mourir un jour.
Je suis prise au piège...
...d’une spirale sans fin de vie et de mort.

Est-ce une malédiction ?
Un châtiment, peut-être ?

Je pense souvent au dieu auquel nous devons cette énigme...
...et je me demande si j'aurai un jour l’occasion de le tuer.

***

(2B)
Sa dénomination est A2. Attacker N°2.
Un prototype YoRHa.

[A2]
La première fois que j'ai été déployée sur le front, c'était le 8 décembre de l'année 11941, lors de la 14ème Guerre des machines, en opération de descente Pearl Harbor.
Nous sommes des armes décisives fabriquées dans le but de récupérer la Terre, envahie par les formes de vie mécaniques.
Nous sommes... les unités YoRHa.

(2B)
La cible à détruire est un serveur appartenant aux formes de vie mécaniques, située sur l'île Oahu.
Il est la source du réseau qui contrôle l'océan Pacifique.
Cette mission vise à grandement influencer le cours de la guerre.

[A2]
Néanmoins, suite à la combativité insoupçonnée de l’ennemi, notre unité a subi de lourdes pertes.
Nous nous sommes jointes aux membres de la résistance locale, mais un... par un...
Lorsque j'ai finalement atteint la salle du serveur, la majorité de mes camarades avait été tuée...

(2B)
Dans cette salle, A2 apprend la vérité derrière leur mission.
Cette bataille avait été orchestrée par Contrôle.
Son véritable objectif est de collecter des données expérimentales afin de perfectionner ses poupées d’infanteries automatisées.
Dans les corps de A2 et de ses camarades se trouvent des bombes.
/A2 est désespérée./

[A2]
Nos corps renferment des bombes...
Elles exploseront... quand nos boîtes noires n’émettront plus.
N-Non...
Ce n'est pas possible !

(2B)
Tous les combats avaient été anticipés.
Toutes les morts avaient été prévues.
Alors qu'A2 sombre dans le désespoir, son amie l'appelle.

"Numéro 2, je vais détruire cet endroit."
"Je t'en prie... reste en vie."

/En larmes, A2 cri avec effroi./

[A2]
Ne fais pas ça ! Numéro 4 !

(2B)
En se sacrifiant, elle lance son attaque finale.
Un flash envahit la salle du serveur.

[A2]
Numéro 4 !

/A2 se protège le visage./

(2B)
Le serveur des formes de vie mécaniques est détruit.
Tous les ennemis dans un rayon de 250 Km sont immobilisés.
Leur influence sur l'océan Pacifique est grandement altérée.
Et...

/Lentement, A2 lève la tête./

[A2]
J'ai... survécu.
J’ai perdu ma raison de combattre, trahie par Contrôle en qui j’avais confiance. Et pourtant, je suis encore en vie. Mes camarades qui ont péri... Les unités YoRHa qui ont été décimées... Les membres de la résistance... Numéro 21... Numéro 16... Numéro 4...
Pourquoi...
Pourquoi !?

(2B)
La boîte noire de l'unité YoRHa Numéro 2 est toujours active.
Elle est désignée comme détentrice d'informations confidentielles de premier ordre sur le projet YoRHa.
Afin d'éviter une fuite d'information, l'ordre est donné d'éliminer le prototype YoRHa, Attacker N°2.
Terminé.


Partie 2 - Executioner

(9S)
Attacker N°2. A2.
Elle est en réalité obéissante et bienveillante.
Elle déteste combattre plus que quiconque et pense en priorité à ses camarades.
Sa personnalité ne correspond aucunement à celle d'un soldat.

[A2]
Mais, lors de ma première descente, j'ai perdu la majorité de mes camarades.
Contrôle avait planifié l'ensemble des combats.
En priant pour ceux qui sont morts, j'ai perdu celle que j'étais.

(9S)
Pour une fugitive, il n'y a pas de retour possible.
Toutefois, sa vie, préservée par ses camarades, ne peut pas être gâchée.

[A2]
Chaque jour, je détruis des formes de vie mécaniques.
Je ne crois pas que nous puissions remporter la victoire un jour.
Cela dit, je ne peux pas pardonner ce qu'elles ont fait à mes camarades.
J'ai donc décidé de me battre pour mes propres raisons.

(9S)
Elle se bat, se blesse et se répare, inlassablement...
Cette douleur... uniquement cette douleur... prouve qu'elle est en vie.
Un jour, A2 est confrontée à un ennemi auquel elle n’aurait jamais songé.

/2E s’adresse à A2 sur un ton froid./

[2E]
Prototype YoRHa, Attacker N°2. A2, c'est ça ?

/A2 est stupéfaite./

[A2]
Tu es...

(9S)
L'adversaire d'A2 est un modèle YoRHa récent, et son visage est identique au sien.

[A2]
Le même visage que moi... Un modèle N°2...
Ce n'est pas possible... Produisent-ils de nouvelles unités YoRHa basées sur mes données de combat ?

[2E]
A2, le Conseil de l'Humanité a ordonné ton exécution en raison de la non-gestion et de la fuite d'informations confidentielles.

[A2]
Ordonner... mon exécution ?

[2E]
Je suis 2E, N°2 type E. J'ai été chargée d’assurer ton exécution.
Procède à l’arrêt de tes fonctions et transfère-moi le contrôle de tes commandes immédiatement. Sinon, je te détruirai.

/A2 se met à rire nerveusement./

[A2]
Tu as été envoyée par Contrôle ?
M’exécuter ? Un modèle Executioner ?
Afin de dissimuler leurs péchés, ils ont conçu et déployé une unité YoRHa à mon image pour m'éliminer ?

[2E]
A2, je n'ai pas le temps pour tes—

[A2]
La ferme !

/A2 prend un ton menaçant./

[A2]
Si vous voulez vraiment me tuer...
Si vous tenez tant à cacher la vérité...
Très bien. Je ne montrerai également aucune pitié.
Les formes de vie mécaniques, la Base, Contrôle et même le conseil de l'humanité sur la Lune... Je les détruirai tous.

(9S)
D'une main, elle saisit l'épée conçue pour tuer les formes de vie mécaniques.
Dans son regard, la lueur de son ancienne existence ne scintille plus.
Affligée par la solitude et désirant se venger, elle fixe silencieusement son nouvel ennemi.


Partie 3 - Poursuivants

(2B)
Craignant une fuite d’informations confidentielles sur le projet YoRHa, Contrôle a ordonné l'élimination de A2.
Se débarrasser de ses poursuivants et combattre les formes de vie mécaniques...
Compte tenu de l'omniprésence de ses ennemis, A2 n'a nulle part où se cacher.

[A2]
Merde ! Arrête de bouger !

[9S]
Tu ne m'auras pas avec des attaques aussi approximatives—

[A2]
Si tu es un homme, affronte-moi à la loyale !

[9S]
En tant que type scanner, je ne suis pas optimisé pour faire des attaques rapprochées.

[A2]
Arrête de la ramener !

[9S]
Hé ! Ne te laisse pas distraire où ta défense va faiblir !

[A2]
Arrête de te foutre de— Augh !

(2B)
9S parvient à pirater A2.
Il passe au travers des barrières logiques des données personnelles de A2.
Cette dernière se retrouve dans une zone délimitée par des murs blancs.

[A2]
Où suis-je ?

[9S]
L'espace de piratage. J'ai scellé tes données personnelles dans ta tête.
Bien. Voyons-voir... Prototype YoRHa A2. Attacker N°2.
En raison de la non-gestion et de la fuite d'informations confidentielles, le Conseil de l'Humanité a ordonné ton exécution.

[A2]
Un laquais de Contrôle...

[9S]
Tu ne mâches pas tes mots.
Mais ici, c'est inutile de crier ou même d'envisager la fuite.

(2B)
Une brume noire encercle peu à peu A2.
Il s'agit d'un piège destiné à restreindre ses données personnelles.

[9S]
En s'installant, cette barrière va te priver d'espace libre. Toute résistance est vaine.

[A2]
Merde !

[9S]
N'as-tu que ce mot à la bouche ?

[A2]
Commandant t'a expliqué quoi au juste ?

[9S]
Ce qu'elle m'a expliqué ? Je l'ai déjà dit : l'ordre de t'exécuter pour ta désertion.
Mais comme je déteste la violence, j'ai l'intention de te livrer à Contrôle.

[A2]
C'est tout ?

[9S]
Hein ?

[A2]
Tu n'as pas enquêté à partir de ces données ?
Tu parles d'un modèle Scanner...

/9S prend un ton froid./

[9S]
Est-ce que tu te moques de moi ?
J'ai configuré cette barrière pour te retenir mais j'ai changé d'avis.
Je vais détruire tes données personnelles, comme prévu.

/9S lève le bras./

[9S]
Tu vas regretter tes propos insultants.

(2B)
9S effectue la commande de suppression de A2.
D'un côté, la brume noire se ne concentre pas totalement autour de A2.
De l'autre, une anomalie se produit dans le corps de 9S.
Il réalise que de multiples fragments de données semblables à des serpents noirs s'enroulent autour de lui.

[9S]
C'est impossible...
Une barrière logique spéculaire !?
Comment as-tu fait !?

/Libérée de la barrière, A2 s'exprime./

[A2]
Pour résumé…... C'est grâce à toi.

[9S]
À moi !?

(2B)
9S est plongé en pleine confusion tandis que les fragments de données s'enroulent autour de lui, réduisant ses chances de s'échapper.

[A2]
YoRHa N°9 type S...
C'est la 4e fois que je rencontre ton modèle.
Tu étais plutôt difficile à vaincre au début.
Mais après t'avoir affronté plusieurs fois, je me suis peu à peu adaptée aux habitudes des scanners.
C'est toujours la même tactique. Vous utilisez diverses méthodes de combat, mais au final, vous me piratez toujours pour m'emprisonner.
Ce n'était pas une mince affaire la première fois, mais dès la seconde, j'ai pu riposter avec cette barrière.
Ce programme archivé dans les unités de type S peut être utilisé en cas d'urgence, non ?

/9S éprouve des difficultés et panique./

[9S]
Non ! Merde ! Désactivation de la barrière !!

/A2 reste impassible./

[A2]
C'est inutile. Cette barrière va entraîner l'écrasement de tes données personnelles.
Il est impossible de s'échapper... C'est ainsi qu'elle a été conçue, n'est-ce pas ?

/9S s'effondre de douleur, en hurlant./

[9S]
Merde ! Merde !
A2 !!!

/Suite à l'agonie de 9S, A2 s'exprime avec calme et résolution./

[A2]
C'est la 4e fois que je t'entends crier ainsi.
Je prie pour qu'on n'ait plus à se revoir.


Partie 4 – Réunis

(9S)
Nous étions en train d'explorer une zone appelée "Royaume Sylvestre".
Particulièrement agressives dans cette région, les formes de vie mécaniques obéissent à un leader : le "Roi de la forêt".
Nous l'avions trouvé à l'intérieur d'un château en ruines.
Il ressemblait à s'y méprendre à un nouveau-né.

(2B)
Nous étions perplexes.
C'était une forme de vie mécanique qui ne pouvait ni se déplacer ni tenir une arme. Et cette chose serait le Roi de la forêt...
Comme si elle avait senti notre hésitation, elle est apparue.

(A2)
Le hasard m'a amenée à cet endroit.
À mesure que je détruisais les formes de vie mécaniques de cette zone, je suis tombée sur leur leader.
Il semblait si petit et faible mais je n'ai pas hésité à lui enfoncer ma lame.
Ses cris d'agonie résonnaient de son noyau à mon épée.
C'est l'ennemi.
C'est l'ennemi.
C'est... l'ennemi.
C'est ce que je me répétais...

(2B)
L'androïde qui vient d'apparaître a le même que visage que moi.
Un modèle YoRHa N°2.
Braqués dans ma direction, ses yeux brillent d’une résignation absolue.

[9S]
2B ! C'est... un androïde !
Un androïde de type YoRHa !

(A2)
Je les connais... vu que je les ai tués de nombreuses fois.
De toute évidence, ils auront à nouveau l'ordre de m'éliminer.

(2B)
Je ne me souviens pas l'avoir déjà rencontrée auparavant.
Mais pour une raison que j'ignore, je peux sentir un profond malaise en moi.

(9S)
Même si c'est une fugitive, nous avons l'ordre de tuer l'un des nôtres, un androïde YoRHa.
Cette idée me révolte et le doute grandit dans mon esprit.
L'unité YoRHa qui nous fait face est-elle réellement notre ennemie ?

(A2)
Ces unités YoRHa que j'ai tuées tant de fois, Numéro 9 type S et Numéro 2 type B...
Lors de cette rencontre, j’ai eu la sensation qu’ils étaient différents.
Je ne sais pas pourquoi, mais d’une certaine façon, ils me rappelaient mes camarades.
C'est probablement un signe. Peut-être que cela annonce la fin... ou le commencement de quelque chose.
Numéro 21, Numéro 16, Numéro 4...
Si je meurs, je vous rejoindrai.

/A2 ajoute avec entrain./

(A2)
Alors, s'il vous plaît, attendez-moi.



***

[2B]
Nous sommes des armes conçues pour combattre.

[9S]
Nous sommes des monstruosités créées pour tuer.

[A2]
Ce monde est maudit.
Nous entretuer forme les maillons d'une chaîne qui nous lie.

[2B]Malgré tout, nous devons nous battre.

[9S]
C'est pourquoi, nous devons tuer.

[A2]
Même si le destin est injuste, nous ne pouvons pas abandonner.
Parce que...

[A2 & 2B & 9S]
c'est le sens de notre existence.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
227471
Aujourd'hui :
67