NieR Music Concert
Projet YoRHa

Source : NieR Music Concert
Version imprimable : Lien
Traduction : Mintychu, Baddaku, Bdouine
Vérification : Bdouine
Vidéo Youtube : Lien


Balises du script :
(...) : De la narration
[...] : Du dialogue
/.../ : Description de la scène


Partie 1 - Zinnia

(N°9)
Tout ce qui vit est voué à mourir un jour.
Nous sommes pris au piège...
...d’une spirale sans fin de vie et de mort.

Est-ce une malédiction ?
Un châtiment, peut-être ?

Je pense souvent au dieu auquel nous devons cette énigme...
...et je me demande si nous aurons un jour l’occasion de le tuer.

***

/Zinnia parle sur un ton enjoué./

[Zinnia]
Salut ! Mon nom est Zinnia, mais tout le monde m'appelle Génie.
Je plaisante !
C'est juste Zinnia, comme la fleur. J'ai entendu dire qu’elles mettent beaucoup de temps à fleurir.
Mon boulot est... comment l'expliquer... Je suis le chef du développement technique pour les forces humaines.
Dans la sixième base orbitale nommée le Labo, je produis actuellement un nouveau type d'androïde, le YoRHa.
Le Labo est équipé du matériel le plus sophistiqué à ce jour, disposant également d'un excellent personnel—

/N°9 interrompt le discours de Zinnia./

[N°9]
Qu’est-ce que tu racontes tout seul ? Zinnia ?

[Zinnia]
Oh, N°9 !
Hé bien, je me suis dit qu'une fois que vous, les androïdes de type YoRHa, serez perfectionnés, les yeux du monde entier seront tournés vers moi, alors j'ai pensé m'entrainer à faire des discours.

[N°9]
Ahah, sérieusement ?
Tu ne penses pas que c'est un peu prématuré ?

[Zinnia]
Un chercheur de première classe doit être préparé à toutes les situations !

[N°9]
Ah, vraiment... Oh, N°2.

[N°2]
Quoi ? As-tu besoin de moi pour quelque chose, N°9 ?

[N°9]
Non, pas vraiment, mais...

[N°2]
Alors tu me fais perdre mon temps.

[N°9]
Perdre ton temps !?

[Zinnia]
Ahah ! Ne vous chamaillez pas.
N°2, la communication est de la plus haute importance chez les androïdes.
Je ne dirai donc pas que c'est une perte de temps.

[N°2]
Compris.

[Zinnia]
Bien ! Aujourd'hui, il y a une révision des fonctions motrices.
J'aimerais que vous disiez à tout le monde de se rendre en salle de test.
Particulièrement toi, N°9—

/N°9 imite la voix de Zinnia./

[N°9]
'Particulièrement toi qui es constamment distrait, tâche de t'en souvenir !' C'est ça ?

[Zinnia]
Tu as enfin compris !

[N°9]
Tu l'as répété un million de fois alors forcément je m'en souviens.

[Zinnia]
Alors, direction la salle de test dans 10 minutes, entendu ?

[N°2]
D'accord.

[N°9]
D'accooord.

(Zinnia)
Ils sont les modèles de base pour les nouvelles unités, mais...
À mes yeux, ils sont mon adorable famille...
Non, je dirais plutôt qu'ils sont comme mes étudiants.
C'est dur pour moi de les envoyer sur le champ de bataille, mais...
La seule chose que je puisse faire est de les renforcer afin qu'ils triomphent.

/Zinnia s'arrête un moment, son visage s'assombrit./

(Zinnia)
Du moins... c'est ce que je pensais.


Partie 2 - Nom

[N°9]
Hé, Zinnia, il y a quelque chose que je voulais te demander.

[Zinnia]
Oh, N°9, N°2. C'est moi ou vous êtes toujours ensemble ?

[N°2]
C'est juste une coïncidence. Je suis là pour vous remettre les documents que vous aviez demandés.

[Zinnia]
Ah, merci pour ça. Et que voulais-tu me demander, N°9 ?

[N°9]
Euh, rien en particulier, en fait. J'ai vu N°2 passer par là alors j'ai décidé de la suivre.

[N°2]
Flippant.

[N°9]
Ahahah ! T'es sévère.

[Zinnia]
Bon sang, si vous prévoyez de flirter, allez faire ça ailleurs. Je suis bien trop solitaire pour ça.

[N°9]
Non, non, j'ai réellement quelque chose à te demander !
Ton nom fait bien référence à cette fleur, la zinnia, n'est-ce pas ?
Pourquoi as-tu choisi ce nom ?

[Zinnia]
Ce n'était pas mon choix.
C'est mon ex-supérieur qui m'a donné ce nom.

[N°9]
Les noms peuvent donc être donnés si facilement ?

[Zinnia]
Se donner un surnom arbitrairement ne pose pas de problème, mais lorsqu'il s'agit d'un nom officiel, tu dois obtenir la permission de l'État-major des forces humaines.
Sans quoi, ce sera un problème pour l'administration.

[N°2]
Hum... Nous aussi ?

[Zinnia]
Hm ?

[N°2]
Pourrions-nous aussi avoir... des noms ?

/Zinnia hésite durant un moment./

[Zinnia]
...bien sûr... Une fois l'ensemble de vos tests terminé et votre affectation décidée, je pense que l’officier supérieur pourra vous attribuer des noms.

/N°2 semble ravie./

[N°2]
Je vois...

[N°9]
Ah ! N°2. Il est bientôt temps pour nous de faire vérifier nos banques de mémoire.
Nous devons nous rendre à la salle de gestion des serveurs.

[N°2]
Compris. Zinnia. Merci.

/Il y a une pause. Le visage de Zinnia s'attriste soudainement./

(Zinnia)
Ces deux-là ne pourront jamais avoir de noms officiels.
Dans les unités YoRHa se trouve une puissante source d'énergie constituée à partir du noyau d'une forme de vie mécanique.
Le fait de leur incorporer de la technologie ennemie... résulte qu'ils ne peuvent pas être traités légitimement comme des androïdes.
Il a déjà été décidé suite à ma réunion avec l’État-major qu'ils garderont leur numéro de modèle.
Que suis-je... Que suis-je en train de faire... ?


Partie 3 - Constellation

/Zinnia détaille la situation sur un ton sérieux./

(Zinnia)
Il y a deux semaines, une grande partie de l'Est du continent Eurasien est tombée entre les mains des formes de vie mécaniques.
Nous sommes incapables de déployer les Dragons au 'Royaume de Midi' et les androïdes ont commencé à se retirer de la ligne de front.
Je suis pleinement conscient de la cause :
Les androïdes ont perdu leur volonté de se battre.
L’urgence est de présenter les nouvelles unités YoRHa, mais elles sont encore sujets à des problèmes.
Bien qu'elles soient puissantes, elles nécessitent une grande quantité de noyaux de bonne qualité provenant de formes de vie mécaniques, leurs coûts d'exploitation sont donc trop élevés.
Si je devais donner une estimation, il est peu probable que nous puissions déployer plus d'une centaine d'unités.
À ce rythme, renverser le cours de la guerre en notre faveur se révélera extrêmement compliqué.

[N°2]
Zinnia, puis-je entrer ?

[Zinnia]
Ah, N°2. Qu'est-ce qu'il y a ?

[N°2]
J'ai juste une question.

[Zinnia]
Quoi donc ?

[N°2]
Lorsque nous recevons les coordonnées relatives à la Terre sur le satellite, comment nous déterminons notre cible si nous ne pouvons pas voir le sol à cause de la couche nuageuse ?

[Zinnia]
Ce genre de chose n'arrive que rarement, mais... si c’est le cas, vous devez calculer votre position en utilisant l'heure et les étoiles selon votre point d'observation. Par exemple, la constellation d'Orion.

[N°2]
Orion ?

[Zinnia]
C'est ça. Il y a bien longtemps, en observant le ciel étoilé, l'Humanité a associé la disposition des étoiles à leurs divinités.
Nous n'avons pas de dieux en lesquels croire, mais la coordination de ces étoiles est toujours d'actualité, donc si nous les observons attentivement...

/Zinnia pense soudainement à quelque chose./

[Zinnia]
Oh, je vois... C'est donc ça...

[N°2]
Zinnia ? Qu'y a-t-il ?

[Zinnia]
Non, non, ce n'est rien. Je devrais plutôt te remercier.

[N°2]
Quelle personne étrange...

(Zinnia)
C'est cela. Les androïdes ont perdu leur volonté à combattre car ils ont perdu la seule chose en laquelle ils croyaient : l'Humanité.
Dans ce cas, nous n'avons qu'à en créer une.
J'ai passé une semaine à concevoir une ébauche de ce plan.
Voilà un résumé :
Nous devons annoncer aux androïdes du monde entier que l'humanité est toujours en vie.
Bien entendu, certains exigeront des preuves.
Afin de les convaincre, nous créerons un serveur situé sur la Lune duquel nous diffuserons les communications de l'humanité.
Actuellement, nous possédons une base vacante où nous stockons des informations relatives à l'humanité, autant l'utiliser.
Pour le moment, on se référera au serveur sous l'appellation 'Conseil de l'Humanité'.
Ensuite, afin d'être en contact avec le Conseil de l'Humanité, il faut concevoir des forces spéciales d'androïdes stationnées à temps plein dans une 13e base satellite orbitale.
Mais tant que tous les androïdes n'en seront pas informés, ce système va...

/Zinnia hésite en plein raisonnement./

(Zinnia)
Non, c'est absurde. Ce plan comporte une énorme prise de risques car il est impossible de garantir indéfiniment le secret.
Ce plan... nécessite de se débarrasser de...

/Tout à coup, N°9 se manifeste./

[N°9]
Euh ? Zinnia ? Tout va bien ? Tu sembles un peu tendu...

/Zinnia parle avec peu d’assurance./

[Zinnia]
O-Oh, hum... Ah bon ?
Non, ce n'est rien, N°9.

/Zinnia finit sur une note plus grave./

[Zinnia]
Ce n'est vraiment rien...


Partie 4 – Projet YoRHa

/N°9 détaille la situation avec sérieux./

(N°9)
À ce moment-là, N°2 devait effectuer hors Labo des tests d’entrée en atmosphère, alors elle était en stand-by dans l'espace.
Ses préparatifs d’unité de descente expérimentale terminés, elle attendait l'ordre de commencer.
Seulement, elle ne recevait pas le signal de départ prévu et ses tentatives de communications étaient infructueuses.
Au bout de 15 minutes, estimant qu’il devait y avoir un problème de transmission, elle décida de retourner au Labo.
Et là, elle a été témoin...
De ce qu'il se passait au Labo...

/N°2 remarque quelque chose./

[N°2]
Qu'est-ce qu'il se passe ? Il y a de la fumée qui provient du Labo !?

(N°9)
De la fumée émanait de la catapulte du Labo.
Arrivée au hangar, N°2 remarqua que l'éclairage standard était remplacé par le clignotement rouge de la lumière d'urgence.
C'était un incendie.
Un incendie est bien plus redoutable dans une base satellite que sur Terre.
Non seulement il n'y a nulle part où fuir, mais surtout, le Labo est rempli de matériaux potentiellement explosifs.

/N°2 se met à tousser./

[N°2]
N°9 ! Zinnia !
Tenez bon, j’arrive !

(N°9)
Sans même y réfléchir, elle se dirigea en vitesse vers la salle de Zinnia.
En raison du malfonctionnement de la gravité dans le couloir, il lui était même difficile de marcher.
En se démenant, elle était parvenue à rejoindre le laboratoire de Zinnia. Elle ouvrit la porte.

[N°2]
Zinnia... !!

(N°9)
À l’intérieur, elle y découvrit un feu ardent qui consumait les documents et divers équipements ainsi que ses défunts camarades.

[N°2]
N°4... N°21... Qu'est-ce qu'il vous est arrivé !?

[Zinnia]
Ngh...

[N°2]
Zinnia ?! Qu'est-ce qu'il se passe ici ?! Tout le monde est...

/Zinnia semble être sur le point de mourir./

[Zinnia]
N°2, non... Tu dois fuir...

[N°9]
Hyaaah !

/N°9 porte un coup en traître à N°2./

[N°2]
Aaah !!

/N°9 intervient froidement./

[N°9]
Hé... Exactement ce que j'attendais d'un modèle de combat, N°2... Il semble que mon coup n’a pas été fatal...

[N°2]
N°9... Qu'est-ce que tu fais ?

[N°9]
Hé, N°2, le savais-tu ? Il y a un petit secret au sein des unités YoRHa.

[Zinnia]
N°9... Arrête...!

[N°9]
Ferme-là !

/N°9 frappe Zinnia d'un coup de pied, lui faisant perdre connaissance./

[Zinnia]
Gah !!

[N°2]
N°9, arrête ! Qu'est-ce que Zinnia a bien pu te faire !?

[N°9]
Quoi, lui ?
Hé bien, tu vois... Il a créé les unités YoRHa à l'aide d'un procédé inimaginable.
Tu es au courant de la Boîte Noire qui se trouve à l'intérieur de nos corps, n'est-ce pas ?
On nous a dit que ce n'était qu'un réacteur à fusion ayant un rendement énergétique extraordinairement élevé, mais...
Mais la vérité est qu'ils ont récupéré et utilisé les noyaux de formes de vie mécaniques !

/N°9 se met à rire sèchement./

[N°9]
N'est-ce pas hilarant ?
Nous ne sommes peut-être pas humains, mais par-dessus tout— notre structure est semblable à celle de ces foutues machines !
Pour ainsi dire, nous ne sommes même pas des androïdes... nous ne sommes que des monstres !

[N°2]
Mais... Même si c'est vrai, aller si loin...

[N°9]
Oh, mais je n'ai pas encore tout dit !

Vois-tu, Zinnia a échafaudé un plan plus incroyable encore !
L'idée était de dire à tout le monde que les humains vivent sur la Lune afin que les androïdes retrouvent la volonté de se battre.
Mais ce petit plan était incomplet...
Il y avait le risque d'une fuite d'information de la base orbitale qui devait interagir avec le serveur lunaire.
C'est pourquoi j'ai décidé de le modifier.
Avec l'installation d'une porte dérobée, conçue pour s'ouvrir à un certain moment, la Base sera détruite par une attaque des formes de vie mécaniques.
À ce moment-là, seul le serveur lunaire continuera à émettre.

/N°9 se retourne lentement en parlant avec éloquence./

[N°9]
De cette façon, je vais créer un dieu à la surface de la Lune pour tous les androïdes !
J'ai déjà envoyé un programme sur le serveur lunaire pour m'assurer de l'aboutissement de ce plan.
Il contient même les plans des modèles YoRHa.
Grâce à cela, la production automatisée des unités YoRHa donnera naissance à notre dieu.
Ainsi... nous, les unités YoRHa, aurons réellement un dieu pour lequel mourir !
Hé, N°2.
Je pense que je vais nommer ce plan 'Projet YoRHa'—Argh !!

/Alors que N°9 se retourne, N°2 lui enfonce soudainement son arme./

[N°2]
Je t'en prie... N°9... Tu es... devenu fou... !!

[N°9]
Ugh... ghhhh...
Il n'est plus possible... de stopper ce plan désormais...
Nous serons tous... recréés encore et encore...
Mais je suis heureux... que celui que je suis maintenant...
...ait pu être tué par toi...

(N°2)
Je me suis écroulée au sol après avoir tué N°9...
À travers des flammes, je crois l'avoir vu esquisser un sourire.

(N°9)
Hé, N°2.
Pour quelle raison sommes-nous nés, à ton avis ?

(N°2)
Je ne sais pas, N°9... Je ne sais vraiment pas...
Je pense... que la tragédie est la seule chose que nous réserve le futur.
Nous avons commis une erreur quelque part.
Nous ne pourrons jamais... être pardonnés...

(N°2 & N°9)
Jamais...


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
222821
Aujourd'hui :
64