Petits fleurs

Source : NieR Automata Strategy Guide
Version imprimable : Lien
Traduction : Merutan, Bdouine
Vérification : Bdouine



Ces petites taches ressemblent beaucoup à du sable noir. Elles ont été découvertes dans un bâtiment en ruines, un vestige de l’humanité.


[NOUS] avions trouvé un petit nombre d’androïdes cachés à l’intérieur du bâtiment que [NOUS] avions passé 5 jours et 20 heures à exterminer. Nos ennemis avaient été projetés contre les murs, inertes, tels des rebuts. Pendant que [NOUS] sécurisions l’édifice, [J']avais trouvé quelque chose dans une des petites salles.


De multiples bouteilles de verre étaient alignées sur des étagères déplorables. La plupart étaient vides ou brisées, il n’en restait qu’une seule en bon état. En la prenant prudemment dans mes mains, [J']avais constaté l’existence de petites taches brunes à l’intérieur. Un aperçu dans la base de données avait permis de conclure qu’il s’agissait des graines de plantes. C’était tout ce que [J']avais pu découvrir.


Après avoir examiné cette bouteille pendant une durée indéterminée, [J']ai décidé de l’emporter comme sujet de recherche.

*


[NOUS], les formes de vie mécaniques, avons combattu les androïdes pendant des milliers d’années. Ils sont extrêmement doués au combat. [NOUS] ne sommes pas en mesure d’en vaincre un seul même en étant une centaine. Malgré cela, [NOUS] finissons par gagner. En [NOUS] réparant et [NOUS] multipliant, [NOUS] pouvons les écraser par notre nombre. Si [NOUS] ne pouvons pas les vaincre avec une centaine, [NOUS] le ferons avec mille. Et si c’est encore insuffisant, ce sera avec dix mille. [NOUS] répétons ce schéma, encore et encore et [NOUS] augmentons ainsi notre nombre. Gagner une guerre est une question de temps. [NOUS] continuerons à combattre jusqu’à ce que [NOUS] vaincrons. Ceci est la commande primordiale ordonnée par nos créateurs, assignée à [NOUS], les formes de vie mécaniques.


D’un autre côté, [NOUS] sommes complètement ignorants de tout ce qui ne concerne pas le combat. Nos créateurs [NOUS] ont programmé la commande d’interdiction d’utiliser des armes géantes qui peuvent engendrer la destruction de l’environnement. En conséquence de quoi, cette planète est peuplée de plantes et d’animaux dont [NOUS] ignorons tout. [NOUS] collectons des informations sur la topographie et le climat à des fins stratégiques mais les informations sur les formes de vie organique ne sont pas nécessaires.


Est-ce vraiment le cas ? Les chances sont infimes mais n’y aurait-il pas une probabilité que ces graines contiennent des éléments permettant la destruction des androïdes ?


Cela vaut bien le coup d’essayer. Après tout, [NOUS] avons un temps illimité, c’est plus que suffisant.

*


Suite à quelques discussions sur le réseau, il est décidé que la découverte des graines doit être étudié. C’est à [MOI] de m’en charger.


[J']ai consulté quelques archives, voici le résultat : les graines sont la forme initiale des plantes. [JE] n’ai pas trouvé la procédure pour les transformer en plantes. Pour cela, [J']ai dû pirater des serveurs ennemis.


Il n’y avait pas beaucoup de données dans les serveurs androïdes, mais après plusieurs jours de recherches, [JE] suis parvenu à localiser un fichier qui spécifiait semer vos graines quand le temps se réchauffe. Il apparait qu’il s’agisse d’un guide pour nourrir les plantes. [JE] ne comprends pas les conditions exactes pouvant rentrer dans la dénomination réchauffe. Puisque le terme semer est utilisé, il doit bien y avoir un milieu dans lequel semer, mais là encore, ce n’est pas spécifié. Pourquoi nos ennemis sont si négligents ?


Ils n’auront aucune chance de [NOUS] vaincre avec cette attitude...


Pour le moment, [JE] vais commencer par collecter des informations sur le climat et calculer la période appropriée. [JE] vais également expérimenter l’action de semer dans plusieurs milieux. [JE] veux essayer plusieurs possibilités en même temps mais le nombre de graines est limité.


En conséquence, [JE] vais réduire ma sélection au sable, au béton et à la terre. [J']aurai à observer la croissance des plantes dans ces trois milieux et si mes calculs sont corrects, la terre est la possibilité la plus viable.

*


7 jours plus tard.


[J']ai la confirmation que les graines germent dans la terre. Mon hypothèse s’est avérée exacte et [JE] partage donc ce fait avec [NOUS].

*


24 jours après l’ensemencement.


Les premiers signes de problème apparaissent. La plante se développe avec l’augmentation de la température, ce qui est positif. Toutefois, de multiples petits insectes ont été découverts dans les feuilles. Après observation, [JE] peux constater qu’ils dépossèdent la plante de ses nutriments. Ces insectes sont trop petits pour être collectés et ils ne fuient pas quand ils sont aspergés d’eau. [J']ai tenté de tirer avec un laser de faible intensité mais cela a conduit à la destruction de certaines feuilles de la plante. Leur minuscule taille se révèle problématique... C’est une complication avec laquelle [J']éprouve des difficultés. C’est une perspective stratégique qui [NOUS] échappe car [NOUS] faisons tous être plus grands et plus solides. Peut-être que [NOUS] pouvons retirer quelque chose d’utile de ce fait. [JE] vais partager ceci sur le réseau une fois que [J']aurais rassemblé toutes les données.

*


85 jours après l’ensemencement. Averse.


Finalement, la plante a souffert de sérieux dommages à cause des insectes. Elle a continué à grandir malgré tout. Elle a un approvisionnement en eau suffisant, nécessaire à sa croissance. Selon les documents récupérés, les plantes tolèrent bien l’eau neutre ou légèrement alcaline, alors [J']ai maintenu cette condition en ajoutant un neutralisant. Pour autant, [JE] ne sais pas si c’est vraiment la bonne procédure. Il suffit que [JE] regarde les arbres géants à l’extérieur, s’enchevêtrant solidement sur les bâtiments... Pourquoi ces végétaux sont-ils si large ? Peut-être est-ce dû une variation de l’environnement, ils ont dû s’adapter afin de résister aux pluies acides.


[J']observe la plante et [JE] vois quelque chose de blanc et de brillant pousser entre ses feuilles. Lentement, avec précaution, [J']étudie de plus près ma cible. C’est un tout petit bourgeon.


[JE] consulte toutes les données disponibles.


D’après les données androïdes, cet élément nommé bourgeon est voué à se transformer en fleur. Les données font état de différentes images de fleurs : Des rouges, des roses, des bleues, des blanches... Le résultat des recherches est vaste mais cela ne permet pas de l’identifier précisément.Hé bien... [JE] finirai bien par le voir tôt ou tard.


[J']ajoute un peu de neutralisant... Moins que précédemment.

*


102 jours plus tard. Ciel dégagé.


Après des jours d’averses, la fleur a éclos. Grâce aux images, [J']avais pris comme modèle de grandes fleurs mais ce végétal a finalement donné de petites fleurs de 5mm de diamètre. Cela vient potentiellement du fait que la référence n’était pas la bonne et que [JE] ne l’ai pas nourri adéquatement.


D’ailleurs, quand [JE] regarde cette fleur, [J']expérimente un sentiment indescriptible à l’intérieur. Ma théorie : Une fleur qui éclos est similaire à une explosion.


De plus, [JE] constate que [JE] n’ai pas utilisé mes armes depuis un moment. C’est une situation anormale pour [NOUS], les formes de vie mécaniques, conçus pour la guerre. Cela dit, m’occuper de cette plante est ma mission. Peu importe ma volonté de retourner au combat, [JE] ne peux pas abandonner cette plante.


[JE] reçois une courte transmission dissimulée dans 200 couches de cryptage. [J']ai mis 4 jours à la décrypter. [JE] n’avais pas besoin d’accéder à ce fichier pour deviner son contenu. Il n’y a peu de circonstances justifiant une transmission aussi complexe.


Les données concernent les plans de bataille, d’un large conflit avec les androïdes.

*


124 jours après. Averse.


Après le 24e redémarrage, [J']ai finalement regagné une partie des fonctions de mes capteurs visuels. Un rapide checkup de mon corps montre que [J']ai perdu les fonctions d’un tiers de mes articulations, la moitié de mes capteurs sont complètement hors-service. [JE] suis étendu sur le sol.


18 jours plus tôt, lors du conflit, [JE] n’avais pas l’autorisation d’abandonner ma position. Ou plus précisément, [NOUS] n’avions pas le luxe de donner un nouvel ordre à une unité expérimentale comme [MOI]. D’après l’enregistrement de la vidéo, [J']ai été abattu par des androïdes et [J']ai cessé d’être opérationnel.


[J']essaie de bouger mon corps mais il n’y a que des bruits déplaisants de craquement et [JE] ne suis pas en mesure de me lever. Il semble que [J']ai été gravement endommagée. [JE] prévois qu’il faudra la moitié d’un mois pour mes réparations avec ce qui est à ma portée. [J']expérimente une certaine irritation. [JE] tourne la tête autant que possible et [JE] vois un objet flou et blanc devant [MOI]. En ajustant le zoom, [JE] vois qu’il s’agit d’une petite fleur.


Plus de la moitié de la plante avait été détruite par l’explosion mais une petite portion avait été épargnée. Constatant que ses alentours avaient été carbonisées, cette fleur avait été extrêmement chanceuse.


Une fleur immobile. Un [MOI] impuissant.


Après avoir observé cette plante quelque temps avec ma caméra, [J']ai repris ma procédure d’autoréparation.


Ma mission n’est pas encore terminée. Ma mission est d’enregistrer la croissance de cette plante.

*


La plante grandit, donnant de petites fleurs. [JE] continue d’archiver sa croissance. 22 jours après mon dernier redémarrage, mon corps était complètement réparé et de nouveau dans son état initial. Bien que [JE] sois déconnecté du réseau depuis le combat et que [JE] ne suis pas en mesure de me reconnecter, ça n’est pas un obstacle pour ma mission.


Avec ce que [J']ai appris jusqu’à présent, [J']ai été en mesure de déterminer les conditions nécessaires à l’épanouissement de la plante : les quantités nécessaires d’eau, les températures chaudes et la terre. Pendant les jours de tempêtes, [J']ai tout fait afin de sécuriser un environnement propice à sa croissance.


La plante, affaiblie par le conflit, a récupéré et des fleurs poussent à nouveau. En regardant ses fleurs, [JE] ne ressens plus de troubles.

*


280 jours après l’ensemencement.


[JE] constate qu’une portion de la plante est devenue marron. Initialement, [JE] suis restée optimiste quant à ce fait, car [JE] l’ai vu plusieurs fois par le passé. Toutefois, cet aspect marron ne fait que se répandre. En quelques jours, la plante a revêtu entièrement cet aspect.


Mes capteurs réagissent à quelque chose. En regardant au ciel, [JE] vois de la neige qui tombe. Comprenant que la température a chuté, [JE] mets le chauffage de faible intensité juste à côté de la plante, afin de maintenir sa température. [J']ai continué de l’observer quelques jours de plus. Le marron demeure et pour être plus précis, la plante tombe en miette.


[JE] récupère des données de référence afin de trouver des méthodes de réparations de la plante. Toutefois, [JE] n’ai pas trouvé d’instructions. Peu importe le type de plante que [JE] consulte, les données évoquent la fleuraison et la récolte mais il n’y aucune autre indication.


Plusieurs jours passent. La température continue de descendre et la neige est de plus en plus fréquente.


[JE] décide de couvrir la plante avec mes mains. [JE] continue de la protéger.


Ma mission n’est pas terminée.


[JE] dois réparer cette plante.


[JE] vais comprendre et apprendre.


[JE] vais réparer cette plante.


Car [J']ai un temps infini.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
211287
Aujourd'hui :
31