Épine mémorielle

Source : NieR Automata World Guide
Version imprimable : Lien
Traduction : Merutan, Bdouine
Vérification : Bdouine


-1-


L'éclat d'une arme de mêlée tranche un nuage de sable. L'épée Type-4O—une lame récente que possèdent les combattants d'élites sur la ligne de front. De l'énergie se déploie de l'arme et un objet sphérique est projeté dans les airs. Une forme de vie mécanique désormais sans tête s'arrête, son corps cylindrique s'affaisse sur le sable, avant d'exploser. L'explosion engouffre deux autres carcasses de machine, entraînant une projection de débris métalliques dans les alentours.


Le tumulte de cette pluie passé, seul reste le vent du désert qui souffle.


Alors que des nuages de sable s'écartent, une silhouette apparaît. Il s'agit de toute évidence d'une femme adulte : ses formes douces, son corps svelte et ses magnifiques jambes visibles à partir de l'ourlet de la jupe. En vérité, elle n'est ni une adulte, ni une femme, ni une humaine. Biologiquement parlant, elle n'appartient à aucun genre. Elle est un modèle d'androïde YoRHa, Numéro 2 type B, plus connu sous la dénomination '2B', spécialisée en combat.


Les humains ont déjà quitté cette planète depuis longtemps. L'invasion des extraterrestres a contraint les humains à fuir sur la Lune. La Terre est maintenant un champ de bataille entre les formes de vie mécaniques, créées par les envahisseurs, et les androïdes, chargés de leur annihilation.


Brandissant son arme, 2B dirige son attention derrière elle.

- Ce sont les derniers ?


En réponse à sa question, un objet volant à environ 3 mètres au-dessus du sol s'approche. C'est une unité de soutien tactique nommée pod. Avec un périphérique rectangulaire et quatre extensions de différentes tailles, il se déplace dans les airs (le déploiement sous-marin est également possible). Il possède toutes les fonctions nécessaires afin d'assister les androïdes YoRHa : des dispositifs d'attaques à longue portée et d'analyses, un système de communication, des kits de secours.

- Affirmatif. Aucune présence ennemie détectée dans un rayon de 5km autour du point d'accès.

- Je vois.


Elle grommelle sa réponse en se plaçant devant une large boîte métallique qui est juste légèrement plus grande qu'elle : le point d'accès. Son apparence est volontairement trompeuse, il ressemble à une relique de la civilisation humaine, appelée 'distributeur automatique'. C'est un appareil d'échanges de données avec la Base et il permet également de scanner les alentours.


Conscientes ou non de l'utilité des points d'accès, les formes de vie mécaniques semblent être attirées par ces appareils. Elles peuvent venir du fin fond du désert pour cela, comme des fourmis s'agglutinant sur un fruit gâté. Quand les unités YoRHa échangent des messages ou cherchent à obtenir des informations sur les environs, elles doivent d'abord se débarrasser des formes de vie mécaniques. C'est devenu une procédure.


Cette procédure achevée, 2B est en mesure d'accomplir son objectif. Elle sélectionne le dernier message dans la liste de ses mails et le consulte. Alors qu'elle remarque le nom de l'expéditeur suivi de la mention [top secret], elle est dérangée.

- 2B !


Cette interruption est causée par 9S, Numéro 9 type S. Bien qu'il soit une unité YoRHa comme 2B, il n'a pas l'apparence d'une femme adulte, il ressemble à un adolescent.

- C'est un message de Commandant ?

- Ce n'est rien.


La réponse de 2B est brève alors qu'elle tente avec effort de contenir l'agitation régnant en elle.

- Mais au fait, pourquoi es-tu déjà là ?

- Hein ? Que veux-tu dire, 2B ?

- Ce n'est pas encore l'heure de la mission.


Étant donné que le pod l'avait notifié d'un nouveau mail, 2B avait décidé de rejoindre le point d'accès plus tôt que prévu. Le combat contre des formes de vie mécanique s'était éternisé certes mais 2B pensait avoir le temps de consulter le message avant l'arrivée de 9S.

- Hé bien... L'opératrice m'avait dit que tu étais en plein combat... alors... j'ai pensé que je devais assurer le soutien.

- Ce n'était pas nécessaire.


Quelque chose trouble 2B... ce n'est ni l'irritation, ni de l'impatience... Elle secoue discrètement la tête pour s'en défaire.

- C'est ce que j'ai vu.


9S hausse ostensiblement des épaules en répondant. Finalement, 2B sait quel est son problème : l'accumulation des conversations et des actions passées... sa mémoire.

- Bon, maintenant qu'on est réuni, pourquoi ne pas se diriger vers notre cible ?


2B a une sensation de déjà-vu.

-2-

- Gah ! J'ai ENCORE du sable dans mes bottes !


Je n'aime pas le désert à cause du sable. C'est pénible quand le vent souffle et occulte la visibilité, sans compter que mes bottes sont pleines de sable. C'est plutôt amusant de glisser sur les dunes mais autrement, marcher reste fastidieux.


9S se renfrogne alors qu'il jette un œil à 2B. Elle marche sans laisser transparaître une quelque gêne.

- Ça ne te dérange pas toi ?

- Quoi donc ?

- Le sable ! Tu en as bien dans tes bottes, non ?

- C'est une étrange impression mais ça ne pose aucun problème dans mes mouvements.

- Ce n'est pas la question ! Le sable s'insinuant comme ça, ça ne t'agace pas ?

- Les émotions sont interdites.

- Ouais, ouais...


Évidemment que tu vas répondre ça... Et ça n'a rien de convaincant. Tu as du mal à faire taire tes émotions. Mon hypothèse c'est que ta rengaine est plus dirigée sur toi-même que sur moi. Tu te fais ce reproche constamment et ça te ressemble bien de faire ça. Mais même si tu t'entêtes à être comme ça, c'est inutile. Une posture officielle ne reste rien d'autre qu'une façade, ça n'a rien à voir avec ta personnalité. Juste combien d'unités YoRHa suit cet ordre à la lettre de toute façon ?


...mais même s'il lui disait ça, 2B ne changerait pas pour autant. 2B ne sait pas dissocier sa posture de sa personnalité. 9S jette un œil à 2B une nouvelle fois, il entrevoit quelque chose derrière ce visage fermé. Le secret n'est pas non plus son point fort.

- Nines ?


2B le regarde étrangement. Elle se demande probablement pourquoi il l'observe.

- Oh, ce n'est rien... juste qu'avec tout ce sable et cette chaleur... j'aimerais vraiment prendre un bain.


Non. Ce n'est pas ce qu'il voulait dire.

- Les androïdes n'ont pas besoin de prendre de bains.

- Je sais...


Qu'est-ce que tu caches ? Tu agis de façon très étrange. Il y a quelque chose qui te tracasse ?


9S sait qu'il n'aura aucune réponse s'il posait ses questions. Ils ont accompli suffisamment de missions ensemble pour le savoir. À la place, il change de sujet et parle plus fort.

- Hé ! Ce ne serait pas notre cible ?


Il voit une forme imposante qui est, en réalité, un édifice géant au-delà de la tempête de sable. Ils sont très proche de la sortie du désert.

- Affirmatif : Ce bâtiment droit devant est la cible de l'investigation.


C'est son pod qui lui répond, pod 153. Celui de 2B, pod 042 se contente de voler derrière elle en silence.

- On appelle cette structure un temple. Je pense que le nom officiel est le 'Temple oublié'. Quelque chose de grande importance avait été transportée ici – la statue d'un dieu ou quelque chose comme ça. Cet édifice sert de temple depuis.


Silencieuse, 2B reste figée la bouche ouverte.

- 2B ? Un problème ?


Ses lèvres bougent comme pour former des mots... mais elle semble changer d'avis avant de parler.

- Non, ce n'est rien.


Bien sûr que ce n'est pas rien, tu as clairement hésité avant de me répondre.


2B n'a pas l'intention de se confier à 9S. Même si elle l'appelle 'Nines' maintenant, il sent qu'il existe encore une distance incommensurable entre eux.

- Allez, on y va, 2B !


9S fait en sorte de paraître plus enjoué que d'ordinaire. Il prend de l'avance, apparaissant comme excité à l'idée de l'investigation.


Peu importe la façon dont il s'y prendrait, 2B ne lui répondrait pas. C'est difficile à supporter pour lui.

-3-


Le temple oublié avait été construit dans une vallée profonde. Comme il est entouré par d'abruptes falaises, cela prend du temps et de l'effort pour y entrer.

- De tous les endroits possibles pour construire un temple... Pourquoi ici ? Je ne comprends pas.


Rejoindre le temple n'est pas une tâche facile : il faut descendre au fin fond de la gorge, marcher sur une bonne distance et escalader ensuite la paroi pour accéder à l'entrée.

- Hypothèse : Ces vestiges étaient entourés par un 'lac' ou des 'douves', l'accès était probablement possible par des barques ou des ponts.


Selon 9S, la réponse de pod 153 a du sens. Les bâtiments accueillant des personnes ou des objets importants sont souvent entourés d'eau. Peut-être que ça explique aussi la forme cylindrique du temple, permettant d'optimiser l'espace.

- Mais ça n'explique pas ça...


9S observe l'arbre géant devant lui. Clairement, il avait dépéri depuis un bon moment et le tronc noirci reposait sur l'escalier en colimaçon.

- Quel est le but de planter un si grand arbre dans un bâtiment ?


Cette structure cylindrique a un plafond ouvert et l'escalier, qui permet d'aller au premier, est écroulé juste avant d'atteindre l'étage suivant. Autrefois cet escalier devait remplir sa fonction en reliant tous les étages, mais difficile à déterminer vu son pitoyable état.

- 2B, t'en penses quoi ?


Pas de réponse. Elle n'avait pas réalisé que 9S lui parlait avant de le voir se tourner vers elle. Sortie de sa torpeur, elle lâche une réponse.

- Quoi ?

- L'escalier en colimaçon.


Il choisit de ne pas se répéter.

- Euh... non, pas vraiment.


Comme je le pensais, tu ne m'écoutes pas du tout.


Si elle avait au moins prêter attention à ses paroles, elle aurait répondu quelque chose comme 'Mais ce n'est pas ce que tu as dit'. Si elle ne l'a pas fait c'est justement qu'elle n'écoute pas.

- Voyons jusqu'où on peut aller.


Vu que converser semble impossible pour le moment, 9S se dirige vers l'escalier. 2B le suit en silence.


Quelque chose ne va pas... 2B n'est pas comme d'habitude. Elle est chargée d'une mission alors pourquoi cette attitude ? Ou bien c'est sa mission qui la rend comme ça ?


Dernièrement, 2B agit très bizarrement et 9S a décidé de garder le silence vu qu'il n'a que des suppositions. Il prétend ne rien savoir et interagit avec elle de la même façon. Contrairement à 2B qui a des difficultés à garder un secret, 9S trouve plutôt facile de continuer cette mascarade. Autrement, il n'aurait pas tenté d'accéder illégalement au serveur de la Base plusieurs fois.


Ce n'est pas la peine de s'en inquiéter. Je serais bientôt être détruit de toute façon. Je le sais. Et 2B sera la personne qui s'en chargera.


Il en est conscient depuis qu'il a reçu l'ordre de mission pour ce temple. Cette enquête est une farce et il est certain que 2B a reçu une mission bien spécifique.


L'ordre de Commandant... doit être m'éliminer. N'est-ce pas, 2B ?


Mais dans ce cas-là, les actions de 2B sont... étranges. Elle est trop distraite et 9S ne sent pas la moindre tension chez elle. Il ne pense pas que 2B puisse mener une mission secrète avec une attitude passive. Le type S ne peut pas rivaliser avec le type B en combat rapproché mais il peut toujours contre-attaquer, sans compter le soutien à distance du pod. Peut-être y a-t-il une autre raison pour l'anormalité de l'attitude de 2B... Une raison autre que les connexions illégales de 9S.


2B, qui marche devant lui perd soudain l'équilibre.

- Attention !


9S tend ses bras en un instant afin de la rattraper.

- Qu'est-ce qu'il y a ? Je ne t'ai jamais vue trébucher dans un escalier auparavant.


L'escalier est composé de larges marches qui ont souffert avec les années, laissant apparaître des trous et des débris. Pour autant, il est impossible que 2B, avec ses capacités physiques, puisse être prise au dépourvu.

- Tu vas bien ?

- Ah... oui.


Sa réponse indique qu'elle est inattentive.

- J'imagine qu'on a de la chance qu'il n'y a aucun ennemi dans les alentours. Ça aurait pu nous être fatal.

- Ça aurait pu... nous être fatal ?


9S n'en croit pas ses yeux, 2B sourit. Empreint d'étrangeté, son sourire n'est pas naturel. Il y a vraiment quelque chose qui cloche.

- C'est quoi le problème ? Tu ne te sens pas bien ?

- Non... je... vais bien...


2B titube alors qu'elle tente de se relever. Il semble qu'elle n'arrive pas à se contrôler correctement.

- Tu entends ce que tu dis !? Tu ne vas clairement pas bien !


Pourquoi n'ai-je pas remarqué les signes d'une telle défaillance ? Pourtant, c'est impossible, tout était OK avant la descente.


La maintenance de 2B est à la charge de 9S, il peut, si nécessaire, demander l'annulation de la mission en cas de problème.

- Replions-nous pour le moment.


Toutefois, 2B ignore 9S et progresse à nouveau dans l'escalier.

- 2B !


9S agrippe le bras de 2B.

- Alerte : Signaux ennemis aériens détectés.

- Alerte : Multiples signaux à 2 heures.


Les deux pods ont simultanément indiqué le danger. Les chances de croiser des formes de vie mécaniques étaient pratiquement de 0 d'après les estimations du QG.


Malgré cela, il y a bien 6 unités aériennes qui s'approchent d'eux. Elles sont du menu fretin pour 9S, mais néanmoins elles sont capables de brouiller les signaux. C'est comme ça qu'elles évitent la détection avant d'être à porter d'attaque...

- C'est mauvais.


Elles ont profité du trouble de 2B pour lancer leur attaque. Se replier serait inutile car l'escalier est en colimaçon, même en le descendant, ils seront toujours à la portée de tir des machines.

- Nines ! Recule !


Avec un cri perçant, 2B court dans les escaliers comme si quelque chose s'était réveillée en elle. Contrairement à sa maladresse toute récente, ses mouvements sont fluides, elle est redevenue elle-même.

- Je te couvre !


La seule chose qui me reste à faire est de soutenir 2B, comme d'habitude.

- Pod ! Analyse les schémas de vol des ennemis !


S'organisant afin de ne pas gêner pod 042 et 2B, le pod 153 commence son analyse. Les formes de vie mécaniques ont généralement des schémas inhérents à leurs formes. Si l'anticipation est possible, 9S peut infliger plus de dégâts sans souffrir de dommages substantiels.


Pod 153 utilise un programme d'attaque de longue portée pour abattre une machine qui s'approchait de 2B par derrière. Cette machine n'était pas particulièrement rapide.


Alors que 9S pense qu'ils vont gagner, les deux pods annoncent une alerte à l'unisson.

- Alerte : Plusieurs signaux ennemis détectés à l'étage inférieur.

- Hypothèse : Plusieurs ennemis terrestres détectés. Le type de l'ennemi et son nombre reste inconnu.


Les unités aériennes créent des interférences avec les capacités des pods à obtenir des informations. C'est quelque chose dont il faut s'occuper en priorité.

- 2B ! Passe devant ! Je vais m'occuper des unités volantes !


Les types B sont plus à même de gérer les ennemis terrestres du fait de leurs aptitudes en combat rapproché.

- Bien compris. Je te les laisse.


2B saute par-dessus la rampe, attrape le bras de pod 042 et se laisse porter plus bas. Il n'y a aucune hésitation dans ses mouvements.

- Pod ! Je vais prendre le contrôle de l'ennemi !

- Affirmatif : Mode support ON.


Montant les escaliers, 9S s'empresse de réduire la distance entre lui et ses ennemis. Par chance, leur temps de réaction est faible et 9S est en mesure de lancer son piratage.


Une fois à l'intérieur, les formes de vie mécaniques sont souvent sans défense. Ils ont une grande variété d'attaques physiques mais ils n'ont pas encore appris à se défendre contre le piratage.


Une fois l'unité de contrôle trouvée, 9S réécrit les paramètres du système. Le contrôle opérant, le reste est facile. 9S utilise l'unité qu'il contrôle pour attaquer les 5 autres restantes. Elles ne contre-attaquent pas, peut-être que les formes de vie mécanique ne connaissent pas le concept du tir ami – parce même si 9S les approchent avec une unité qu'il contrôle, elles ne réagissent pas.


Les 5 unités détruites, 9S active l'autodestruction de l'unité contrôlée et quitte par là même l'espace de piratage. Il descend les escaliers, rejoignant 2B afin de lui venir en aide. Néanmoins, cela ne semble plus nécessaire.

- J'imagine que tu as terminé.


2B est entourée de pièces de métal – ce qui restent des unités terrestres. Ils ne peuvent pas baisser leur garde car des ennemis sont peut-être dans les étages supérieurs. Toutefois, leur environnement immédiat est sécurisé pour le moment.

- Tu es blessé ?

- Je n'ai rien.


Avant qu'il ne puisse se relaxer, 2B lâche soudainement son arme. 9S la rejoint. Il a un mauvais pressentiment.

- 2B !

- Ne t'inquiète pas. Ma main... a juste gli—ssé...


Des parasites étranges accompagnent sa voix. Ses mains, tremblant de façon incontrôlée, griffent son cou.

- Un virus logique !?


2B s'écroule sur ses genoux, 9S arrache les lunettes de 2B – ses yeux brillent d'une lueur écarlate. Aucun doute possible. Elle est infectée.

- Je vais te pirater pour supprimer le virus !

- Attend... ne fais pas ça...


2B secoue sa tête douloureusement.

- Qu'est-ce que tu dis ? On doit supprimer ce virus maintenant !


Il ne peut pas se permettre de perdre une seconde de plus. Si l'infection atteint ses données personnelles, il n'y aura plus rien à faire. Alors que 2B hoche de la tête, allongée sur le sol, 9S lance la séquence de piratage.

-4-


L'espace blanc de piratage est tacheté de noir par endroits, c'est un effet classique d'un virus logique.


Un virus logique attaque la mémoire d'un androïde et ses circuits logiques afin de prendre le contrôle de leur personnalité et de leur corps. Si on le laisse ainsi, l'androïde infecté va détruire tout ce qui se trouve à sa portée, même s'il s'agit de ses alliés.

- Je dois me dépêcher...


Par chance, 9S connait ce type de virus, il a déjà été en mesure à le supprimer par le passé.

- Sa progression est trop rapide et puis...


Une sphère orange apparaît près des données personnelles de 9S. C'est une attaque du virus.

- Quelle plaie.


Comme ce virus ne semble pas avoir évolué, ces schémas d'attaques sont connus. 9S n'a aucun problème à lutter contre ce virus tout en esquivant les attaques.


Éradiquer le virus n'a pas pris trop de temps. Tout ce qui reste à faire, c'est de s'assurer qu'aucun virus latent demeure caché dans les circuits logiques de 2B. C'est une tâche basique, il s'agit d'effectuer un scan rapide.

- Hein ? C'est bizarre.


Alors qu'il scanne ses circuits logiques, il découvre des failles dans les données personnelles de 2B. En général, les espaces piratés apparaissent comme des zones aux murs blancs immaculés sans aucune irrégularité, mais ce qu'il voit là ressemble à aux murs lézardés d'un bâtiment abandonné. Ce n'était pas apparent avant puisque le virus les recouvrait de textures noires.

- Est-ce un effet résiduel du virus ?


Il doit en savoir plus. Pendant ses recherches, il perçoit le son d'un vent puissant, des mots emplissent son champ de vision.

- Vous devez éliminer 9S.


C'est un fragment de la mémoire de 9S. Ces mots sont probablement dans le mail qu'elle a reçu. Le son du vent est une indication du lieu – le désert. 9S se souvient avoir vu 2B consulter un message au point d'accès tout à l'heure.


9S stoppe son scan et accède à ce fragment mémoriel.


Vu que mon nom est mentionné, peut être devrais-je obtenir des informations.

- ...a déjà tenté d'accéder sans autorisation au serveur principal. Des traces de sa présence dans les données confidentielles ont été découvertes ces derniers jours...


Ces mots vibrent. Le bruit du vent en est absent. Il semble que 2B était agitée à ce moment-là.

- C'est pourquoi, vous devez éliminer 9S.


2B avait refusé mon aide pour le virus car elle ne voulait pas que je vois ça.

- Tu ne devrais pas laisser ça de perturber. Je le sais depuis longtemps que tu es un assassin envoyé par Commandant.


La seule chose que j'ignorais c'était quand. J'ai compris que le moment était venu quand je t'ai rejoint au point d'accès. J'ai senti quelque chose dans ton attitude pendant que tu consultais tes messages. Tu n'avais même pas réalisé que j'étais derrière toi avant que je te parle...

- Destruction de la tête.


Cela surprit 9S. Des fragments d'un autre souvenir se superposent à celui qu'il consultait. C'était une voix basse, sans émotion. Elle ressemblait à celle de 2B et 9S ne pouvait pas s'empêcher d'être attentif.

- Ici, 2B. La mission est accomplie.


C'est la même voix. Si cette réplique vient bien de 2B, à qui appartenait cette tête ?


9S s'approche de ces fragments de mémoires éparpillés.

- Qu'est-ce que... c'est ?


Ces fragments apparaissent comme étant disséminés mais ils sont reliés de façon étrange. De plus, chaque fragment a des épines. 9S n'a jamais vu des données mémorielles comme ça. Les souvenirs de 2B sont pourvus d'épines, défragmentés et entremêlés...


Je ne devrais peut-être pas les consulter, parfois c'est mieux de ne pas savoir.


Intellectuellement, 9S le sait mais il ne peut pas s'en empêcher. Pour cette raison, il est agacé par sa nature en tant que type S. Il touche un des fragments et ressent une intense douleur. Cette douleur met un terme à son hésitation.


Je dois voir ça.

- Un type S n'a aucune chance de victoire contre un type B.


C'est ma voix.


Vu qu'il s'agit de la mémoire de 2B, il a dû prononcer ces mots à un moment donné... Sauf qu'il ne s'en souvient pas. Sa mémoire a dû être effacée.


Par qui ? Pourquoi ?


À la recherche de réponse, 9S accède à un autre fragment de mémoire.

- Adieu, 2B...


Encore ma voix.


Écoutant cette plainte fébrile, 2B essayait désespérément de retenir ses émotions. 9S n'a aucune confirmation visuelle, 2B avait certainement fermé ses yeux à ce moment-là.

- Adieu, 2B...

- Adieu, 2B...

- Adieu, 2B...


Les mêmes mots sont répétés en boucle. Pendant que 2B consultait le message de Commandant dans le désert, cette plainte résonnait dans son esprit.


Mais où et quand j'ai dit ça ?


Un autre fragment de mémoire s'active. C'était pendant la mission du 'Temple Stérile', la première fois où 2B a exécuté 9S. Elle l'avait piégé dans un espace de piratage, scellant sa voie d'accès à l'aide d'une barrière dotée d'un algorithme d'autofermeture. Avant qu'il ne soit annihilé, 9S avait eu le temps de dire adieu...

- 2B m'a déjà tué auparavant.


C'est logique. Cela explique cette sensation de fausseté que je ressens depuis le départ.


9S essaie d'accéder au fragment suivant. Une nouvelle fois, il ressent de la douleur mais il ne peut plus s'arrêter maintenant. C'était une exécution dans l'espace. 2B l'avait détruit au vol, pendant une descente sur Terre.


Une autre fois, c'était à nouveau dans le Temple Stérile. Suite à son erreur la première fois, elle s'était adaptée en l'attaquant dans le dos dès qu'ils étaient entrés dans le temple.


Des exécutions s'étaient également déroulées ici, dans le Temple Oublié. La plupart du temps, elle faisait équipe avec 9S mais parfois, elle devait l'exécuter sans que 9S ne la connaisse.


Même si sa mémoire est réinitialisée suite à chaque exécution, 9S constate qu'il en arrivait toujours à la même conclusion : Contrôle cache quelque chose. Et afin de satisfaire sa curiosité, il est amené à pirater le serveur de la Base.


2B a essayé de l'arrêter plusieurs fois. Quand elle travaille avec 9S, elle tente son possible pour le persuader de ne pas suspecter Contrôle. Quand elle doit l'exécuter sans avoir été en contact avec lui au préalable, 2B efface sa mémoire et avec elle, ses suspicions.


Cependant, tous ses efforts se sont montrés inefficaces. Peu importe la méthode employée, l'issue est la même. Ça ne change rien qu'elle le traite avec affection ou indifférence, qu'elle l'appelle 'Nines' ou pas. À la fin, elle a toujours l'ordre de le tuer.

- Je vois... c'est donc ça...


Depuis leur rencontre, il était perplexe. Quand elle lui parle, elle semble souvent s'adresser à quelqu'un d'autre. Dans ces moments-là, il se disait que 2B avait certainement dû travailler avec d'autres types S auparavant. Il n'avait pas complètement faux mais il était loin de la vérité – elle avait travaillé avec 9S, mais pas ce '9S actuel'.

- Ça aurait pu nous être fatal.


Maintenant, il comprend la raison derrière l'attitude étrange de 2B. Un 'autre 9S' avait dit la même chose exactement au même endroit avant qu'il ne soit tué. Le souvenir de cette exécution avait resurgi tout à l'heure, causant de la peine à 2B.


Ce n'était pas la première fois que cela arrive. Tous les souvenirs le concernant apportent de profondes souffrances à 2B. C'est tel que ses données personnelles sont en lambeaux.

- Je ne m'excuserais pas. C'était ma mission. Je n'ai pas à me sentir coupable. En aucune façon.


9S vérifie les données personnelles de 2B encore une fois. C'est un espace d'un blanc immaculé qui peut tomber en poussière à n'importe quel moment.

-5-


Sa conscience refait surface. Elle cligne des yeux et voit le visage de 9S près d'elle.


Il a une tête dépitée ou c'est mon imagination ?


Elle cligne encore des yeux et le regarde à nouveau.

- Nines ?


C'est vrai, nous avons été attaqués par des formes de vie mécaniques. Après le combat, j'ai été infectée par un virus logique. La dernière chose en mémoire est ma tentative d'arrêter 9S.

- J'ai supprimé le virus.


Je n'ai pas réussi à l'arrêter. Sans mon autorisation, 9S m'a piratée et il s'est aventuré dans mes données mémorielles.

- Donc... tu as tout vu, n'est-ce pas ?


9S acquiesce silencieusement.

- Je vois...


Elle n'est pas surprise. Elle savait que ce jour allait arriver. Les types S sont très perspicaces. 9S avait déjà découvert sa mission secrète plusieurs fois auparavant.

- 2B n'est pas ta véritable dénomination, hein...


Mais ce scénario n'était jamais arrivé.

- 2E ?


C'est la première fois que 9S l'appelle par sa vraie dénomination : Numéro 2 type E. Chargée de poursuivre et exécuter les déserteurs et les rebelles, tout comme achever les androïdes qui ne sont plus aptes sur le champ de bataille. C'est un type de YoRHa spécialisé dans les tâches ingrates.


2B brandit son arme et les épaules de 9S tremblent d'appréhension. Il sait que 2B l'a déjà tué plusieurs fois auparavant.

- Je n'ai plus l'intention de te tuer.


Elle pointe sa lame sur elle et donne la poignée à 9S.

- Donc tue-moi.


C'est un échec... Un échec de la mission, un échec en tant que type E. Je suis désormais un produit défectueux qui ne justifie pas son coût d'opération.

- Au moins, je peux mourir de tes mains...


Elle est consciente que sa mort n'a rien d'une forme de rédemption. Elle ne pouvait pas rendre ce qu'elle a pris à 9S... il ne lui reste plus grand-chose à part donner sa vie. Elle voit 9S saisir la poignée. Elle sourit et attend sa fin. Le flash de l'arme... Toutefois, l'arme n'est pas braquée sur elle.

- Nines !?


Sous le choc, 2B écarquille ses yeux, son visage couvert de sang. 9S, qui a tranché sa gorge, tombe lourdement. Elle le prend dans ses bras, alors que ses cris d'interrogations lui semblent bien lointains.

- Parce que... je me suis amusé.


Elle ne croit pas à ce qu'elle vient d'entendre.


Il s'est amusé ? C'est impossible. Ça ne peut pas être vrai.

- J'ai apprécié le temps que nous avons passé ensemble. Je pense... que c'est le cas de mes prédécesseurs.

- Nines...


Tandis qu'elle cherche à s'excuser, 9S l'interrompt.

- Ne t'excuse pas. À la place...


Malgré sa difficulté à respirer, 9S sourit.

- La prochaine fois... n'hésite pas... de me tuer. Parce qu'on... se reverra une nouvelle fois.


Si sa mémoire est formatée et que ses données personnelles sont réinstallées, elle pourra le revoir... même s'il ne sera plus lui-même...

- Je veux... te voir... à nouveau...


Même si sa prochaine rencontre signifie le prélude à une nouvelle exécution...

- Je comprends.


Sa vue se trouble et elle ne parvient pas à discerner l'expression de 9S. Le corps dans ses bras lui parait plus lourd. La main touchant sa joue tombe mollement à côté d'elle. Le signal de la boîte noire faiblit. Ce serait cruel de prolonger ce moment plus longtemps. Elle repose le corps le 9S et plante son arme dans son torse. Le signal de la boite noire disparait complètement.

- Je te le promets.


Je n'hésiterai pas à te tuer. La prochaine fois, comme la fois suivante. Non pas parce que c'est sa mission mais parce que tu le veux. Pour exaucer ton souhait... je te tuerai.


2B retire silencieusement son arme du torse de 9S.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
195277
Aujourd'hui :
151