Le Tour du Monde en Quatre-vingts Jours

Source : Grimoire NieR -Project Gestalt & Replicant System-
Version imprimable : Lien
Traduction : Inconnu / Nashira
Vérification : Bdouine

Sautillant et tournoyant, l'aventure d'une tête.
Volant et tournant, rien qu'une tête.

-Premier jour-
Voyager dans le désert est si éprouvant. Ah ! Je me suis de nouveau fait ensevelir ! Pouah ! Mais atterrir dans le sable n'est pas si mal, au moins je ne m'étais pas écrasé contre des rochers. Même le corps de ma sœur ne serait pas assez robuste pour résister à un tel choc.

Les gens de Façade ont vraiment du mérite de pouvoir marcher dans le sable comme si ne rien n'était. En parlant de cela, même Nier, qui avait des difficultés à marcher dans le sable, allait plus vite que moi là actuellement. On dirait bien que je dois trouver un moyen de restaurer mon corps.

Hum, que pourrais-je bien faire ? Il n'y a que du sable à perte de vue. Je pourrais peut-être utiliser ma magie pour créer un corps à partir de sable ? Non, un instant... Comment pourrais-je utiliser ma magie sans mes mains ? Je n'ai même pas mon sceptre. C'est plutôt contrariant...

Non, non, non, hors de question de rester là à ne rien faire. Je vais essayer ! Peut-être que cela sera plus facile que je ne le crois. Même sans mon sceptre, je peux toujours me concentrer sur ma magie...

...
......
......... Oh, le sable s'est regroupé.

On dirait bien que ma magie n'a rien à voir avec mes mains ni même avec mon sceptre. Youpi ! Je devrais être en mesure de me concevoir un corps à présent et je pourrais marcher comme avant...

Hein ? AH ! Ça s'enfonce ! Ma tête s'enfonce dans mon corps ! Ah... ça s'est désagrégé... On dirait bien que le sable n'est pas suffisamment solide, après tout. Bon, tant qu'il me reste ma magie, je pourrais toujours me créer un nouveau corps, il me faut juste trouver le bon matériel. Je dois persévérer.

Avant tout, je dois quitter le désert. Cela serait pratique si je pouvais rouler convenablement sur la poussière. Oh ! Je suis enseveli à nouveau !

-Neuvième jour-
J'ai finalement réussi à sortir du désert. J'en avais assez de voir le même paysage jour après jour. Je suis enfin arrivé au sommet de quelque chose qui n'est pas du sable. Cette fois il s'agit de pierre, c'est du solide. Peut-être trop justement... De plus, c'est bosselé que c'est difficile d'avancer ! Aïe ! Je me suis cogné la tête.

Ce n'est pas comme dans le désert, si je continue à bouger de la sorte je vais finir par perdre la totalité de ma vie. J'ai sérieusement besoin de me fabriquer un corps. Comme il y a des pierres partout autour de moi, je devrais être capable d'en utiliser pour me construire un corps.

C'est si compliqué sans mon sceptre. Je me demande si à la place je ne pourrai pas me servir de ma voix. Ça parait un peu étrange mais je m'en moque tant que ça me permet d'utiliser ma magie.

Bien ! Cette fois, j'ai un corps robuste ! Je dois retrouver les autres. Kainé et Weiss doivent être encore en train de se disputer. Eh ? J-Je ne peux pas bouger ?! Pourquoi ?!

...
......
......... Ce corps. Il est trop lourd.

-Dix-septième jour-
Je suis parvenu à quitter cette grande étendue rocailleuse. À cause de cette mésaventure, ma tête et ma vie en ont pris un sacré coup mais ce n'est pas la peine de s'y attarder.

Le sol d'ici est assez commun, la dureté de la terre est juste ce qu'il faut. Je suis si heureux ! Il y a même un lac magnifique. Contrairement aux plaines septentrionales, il y a un grand nombre d'oiseaux sauvages par ici. Ils doivent probablement vivre en paix sans la menace des Ombres. J'ai comme l'impression que je pourrais trouver ici quelques matériaux utiles...

Que pourrais-je faire ? J'ai besoin de quelque chose qui puisse supporter le poids de ma tête mais qui en même temps ne soit pas trop lourd. Quelque chose de léger... Quelque chose de léger... Oh, j'ai trouvé !

Si j'utilisais des plumes d'oiseaux ? J'ai lu quelque part que les plumes d'oiseaux étaient faites à partir de kératine. C'est plutôt mou, mais si j'en récupère beaucoup et que je les assemble à l'aide de ma magie, ça deviendrait plus solide. Le plus important par-dessus tout c'est leur légèreté ! Si je désire me déplacer rapidement, je dois utiliser quelque chose de léger !

Il y a tellement d'oiseaux ici, je devrais pouvoir récolter suffisamment de plumes, non ? Si je me place dans le sens du vent, je devrais pouvoir en récupérer des tas.

Bref, je dois attendre que le vent se lève.

-Vingt-quatrième jour-
Ça n'a pas fonctionné. Pas une seule plume n'a volé par ici, il semblerait que ce n'est pas la bonne saison pour que leur ramage ne se renouvelle. Je n'ai pas le choix. Je dois leur en prendre de force ! Je dois capturer un oiseau et le plumer entièrement ! Non, cela serait trop cruel. Je n'en prendrais qu'un peu et je leur en laisserais assez pour qu'ils puissent encore voler.

C'est parti ! En avant ! Eh ! Comment pourrais-je attraper un seul oiseau sans mes mains ?! Oh non ! Je suis tombé dans le lac.

...
......
......... *essoufflements*

Je vais surement attraper le tétanos après ça. Tout mon corps, euh, non, ma tête entière est trempée. J'ai saisi. Même si je ne suis qu'une tête, il semblerait que j'arrive toujours à nager. S'il arrive une fois que Nier tombe à l'eau, je pourrais le sauver ! Youpi !

-Vingt-sixième jour-
Au final, je n'ai réussi qu'à obtenir un minuscule butin de plumes. À peine assez pour me créer un doigt. Peut-être que je devrais concevoir des vêtements dans un premier temps. L'apparence, c'est aussi important. Cela serait tout de même honteux si mes vêtements sentaient l'oiseau.

Eh ? Qu'est-ce qu'un loup fait ici ?! Je ne suis pas comestible ! Je viens de dire que je ne suis pas l'ami des oiseaux ! Aaah !

C'était plutôt effrayant. Heureusement que ma tête n'ait rien, j'ai seulement perdu mon atours de plumes. Les plumes sont immangeables pourtant, quel loup stupide. Les loups ne vivaient-ils pas dans le désert ? Celui-ci avait-il quitté la meute ? Il n'a pas l'air de ressembler à ceux qui avait attaqué Façade.

-Trente-et-unième jour-
Il est de retour ! Non, ce n'est pas un loup, c'est une énorme bête ?! Qu'est-ce que c'est ? Un félidé carnivore ? Non mais qu'est-ce que je fais ? Je dois m'enfuir ou bien je vais me faire dévorer ! Si jamais je tombais entre des griffes aussi acérées, même le corps de ma sœur n'y survivrait pas !

Aaah ! Eh ? Je ne suis pas dévoré ? Il me fait rouler un peu partout. Oh, ça recommence. A-attends un peu, il m'utilise tel un jouet ? C'est donc cela, la nature joueuse des félidés ? Peu m'importe, arrête de me faire rouler ! Je ne suis pas une balle ! Bon, ne pourrais-je pas utiliser ma magie pour m'enfuir en volant ?

Oh, j'ai réussi à me tirer de là. J'ai encore le tournis.

-Trente-troisième jour-
Je repense à ce que j'ai fait durant ces derniers jours. Si j'avais su plus tôt que j'étais capable de voler, cela m'aurait épargné les mésaventures au milieu des rochers et j'aurais pu quitter le désert rapidement.

Je repense également à ce problème concernant la recherche du matériel pour mon corps. L'idée de n'utiliser qu'un seul type de matériaux était mauvaise. Lorsque nous faisions renforcer nos armes à la montagne des robots, nous avions besoin de plusieurs matériaux. Quoique, je ne sais pas si cela serait une bonne idée de me rendre à la montagne des robots. J'avais froid dans le dos chaque fois que je regardais dans les yeux du jeune frère. J'avais entendu dire qu'il s'était coupé lui-même son propre bras, je me demande si la rumeur disait vrai.

D'ailleurs, comment pourrais-je trouver les matériaux dont j'ai besoin ? Un peu partout sur le sol, j'imagine, ou bien près de la mer. C'est important de s'appliquer à la tâche.

-Cinquante-neuvième jour-
Je ne vois même plus le lac, je me suis beaucoup éloigné. J'ai traversé beaucoup d'endroits inconnus. Même si je ne dois pas avoir fait le tour entier du monde, je dois au moins en avoir parcouru le quart.

J'avais pensé qu'il serait plus sûr de voyager en volant. En réalité, cela est très dangereux. Non seulement il y a de dangereux oiseaux là-haut mais en plus, il y a des Ombres ailées. Bien entendu, je suis parvenu à les repousser avec ma magie.

Et puis, il y a mes bagages... tout ce matériel que j'ai collecté... plus j'en porte, plus il est compliqué de combattre. Je dois user de mes pouvoirs pour transporter mes bagages, me faire léviter et attaquer les ennemis. Je dois faire ces trois choses à la fois ! Je me suis tant surpassé que maintenant mes yeux arrivent à lancer des lasers.

J'ai trop de bagages maintenant alors je me contente de rouler sur le sol. Ainsi, je peux tomber sur des minerais de fer, du caoutchouc, de l'argile, etc... Près de la mer, je peux trouver du bois flotté et des perles noires. Néanmoins, ce combat contre cette araignée géante était vraiment fou.

-Soixante-sixième jour-
C'est Littoral ! J'y suis finalement arrivé, me voilà si près du village de Nier. J'ai pu trouver plein de matériaux. Je dois juste voler jusqu'à là-bas. Oh, il me tarde de retrouver Nier, Kainé et Weiss !

Eh ? P-pourquoi ces phoques fondent-ils sur moi ? Est-ce qu'ils croient que je cherche à envahir leur territoire ?

Non, non, non, c'est un malentendu ! Ne vous approchez pas ! J'ai déjà assez de mal à porter toutes ces choses !

Je suis tombé à l'eau. Je n'aurais jamais pensé que les phoques puissent être aussi agressifs. Ça craint ! Je suis tout trempé d'eau de mer, je vais être tout collant même lorsque je serais sec.

Oh ! Ne serait-ce pas là un seau rouillé comme celui que Nier a une fois utilisé pour faire renforcer son arme ? Peut-être que je pourrais l'utiliser pour renforcer mon corps, moi aussi.

La plongée sous-marine est plutôt amusante. Ouahou ! Qu'est-ce que c'est que ce poisson ! Oh je vois, c'est un dancléostéus, Nier avait eu beaucoup de mal à pêcher ce poisson-là. C'était un véritable défi pour lui, même après avoir reçu l'enseignement de ce vieil homme étrange.

Non ! Je ne suis pas comestible ! Ma tête est très dure, tu briseras toutes tes dents ! Hé ! Il essaie de m'avaler tout entier ? Noooon !

Grâce au ciel, j'ai survécu. J'ai vraiment besoin de me créer un corps, cela m'éviterais de tomber dans ce genre d'ennuis.

-Quatre-vingtième jour-
Je devrais pouvoir me créer un meilleur corps à l'aide de ce matériel. J'espère réussir à créer quelque chose de puissant et classe ! Bon, c'est parti ! Posons les matériaux sur le sol, concentrons-nous...

*BOUM*

Eh ? Pourquoi ai-je un mauvais pressentiment ? Pourquoi l'horloge arrêtée produit-elle de la fumée ?! Non ?! Des étincelles jaillissent de la pyrite ?! Est-ce que j'ai fait une erreur quelque part ? Ah, ça flambe, ça flambe ! Le vieux cahier prend feu ! On dirait que ça va exploser ? Aaaahhhh !!!

Aïe, aïe, aïe... Comment... On dirait que j'ai été propulsé très loin. Une seconde, c'est... c'est le désert ! Je suis revenu à mon point de départ ?

Oh, Sébastien avait raison lorsqu'il disait que j'étais doué pour tout rater. Il avait bien raison.

Comment pourrais-je espérer me confectionner un corps ainsi ? Si je ne me dépêche pas, Kainé et Weiss finiront par s'entretuer. Kainé est si violente et Weiss est si désobligeant.

Je dois progresser ! Je veux revoir Nier !

Avant tout, je dois traverser le désert... Bon...


~ NOTE ~

Le Tour du Monde en Quatre-vingts Jours
Référence à l'œuvre de Jules Verne.


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
159548
Aujourd'hui :
100