~ Leonard ~

Source : DoD Official Guide Book Complete – Edition
Version imprimable : Lien
Traduction : Kestrel, Nashira
Vérification : Bdouine

Son unique inclination tourmente le fervent ermite.

C'était arrivé peu de temps avant le début de sa puberté. Leonard sentait ce changement en lui, tout comme ses amis, dont les voix avaient déjà mués. Naturellement, lorsqu'un groupe de jeunes hommes vivait la puberté, leurs conversations concernaient essentiellement le sexe opposé. Quelle fille était mignonne, laquelle était belle... Au milieu de ses camarades enthousiastes, Leonard était le seul à s'ennuyer, par manque d'intérêt en ces bavardages assommants. Alors que ses amis parlaient de leurs préférences féminines, lui n'avait d'yeux que pour un seul garçon.

Ce garçon aux cheveux d'or possédait des traits magnifiques qui le distinguaient des autres. Chaque fois qu'il le contemplait, Leonard ressentait une chaleur monter dans sa poitrine. Quel beau visage... Ce garçon avait senti le regard insistant de Leonard et se tourna vers lui.

- Maintenant que j'y pense, qui préfères-tu, Leonard ?

Pris au dépourvu, Leonard ne répondit rien et se contenta de détourner son regard tout en rougissant. Constatant cette étrange réaction, les autres rirent et s'en retournèrent à leur conversation. Alors qu'intérieurement, Leonard soupirait de soulagement, il lui paraissait clair qu'il était différent de ses amis.

Vingt années étaient passées depuis. Cette seule tendance -cet amour des jeunes garçons- continuait de tourmenter Leonard, qui entreprit de vivre en ermite dans la forêt. Au début, il s'était séparé du reste de sa famille et vivait seul, mais en raison de la traque de l'armée impériale, il abrita ses trois jeunes frères. Bien évidemment, aucun membre de sa famille n'était au fait de ses inclinations. Cependant, il ne pouvait contenir plus longtemps le désir qui s'était accumulé au fil des années. Aussi, il avait pris l'habitude de s'éclipser dans la forêt derrière sa maison pour se soulager, en cachette de ses jeunes frères. Les jours passaient ainsi.

- Je ne peux pas faire ça éternellement !

C'était ce qu'il pensait chaque fois qu'il revenait des bois et qu'il se retrouvait face aux visages de ses frères, mais inévitablement, il succombait à la faiblesse de son cœur. Jusqu'à ce jour fatidique...

Ce jour-là comme toujours, Leonard avait quitté furtivement la maison à la tombée du jour. Le cœur à la fois alourdi par la douleur de sa dépravation et par la perspective de désir bientôt assouvi, il s'était hâté de gagner la forêt. Alors que sa silhouette disparue totalement dans les bois, des soldats aux sinistres yeux pourpres se rassemblèrent autour de sa maison. Remarquant leur présence par la fenêtre, ses frères l'appelèrent à l'aide. Mais leurs voix ne parvinrent jamais aux oreilles de Leonard...

- Ce jour-là, c'est moi qui aurais dû mourir.

C'était ce qu'il pensait, bien qu'il ait survécu. Incapable de trouver la mort, l'aveugle continuait d'errer sans but...


Avertissement :
- Le contenu de ce site (les pages, les traductions, les dossiers,...) appartient à Grimoire CendrE.
- Si vous utilisez des informations de ce site, veuillez correctement citer votre source. Merci d'avance.
- Toute copie partielle (ou intégrale) du site est interdite.
Visiteurs :
142369
Aujourd'hui :
81